1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. De nombreux "gilets jaunes" déplorent les violences sur les Champs-Élysées
1 min de lecture

De nombreux "gilets jaunes" déplorent les violences sur les Champs-Élysées

Bastien, un enseignant venu manifester à Paris, fustige les heurts qui ont éclaté entre casseurs et forces de l'ordre ce samedi 24 novembre. "On ne va retenir que ça", déplore-t-il.

Des pompiers tentent d'éteindre les feux sur les Champs-Élysées
Des pompiers tentent d'éteindre les feux sur les Champs-Élysées
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Violences sur les Champs-Élysées : "Ce n'est pas ce qu'on souhaite", regrette un "gilet jaune"
00:50
Morad Djabari & Léa Stassinet

Sur les 81.000 "gilets jaunes" qui ont manifesté ce samedi 24 novembre dans tous le pays, 8.000 se sont mobilisés à Paris, selon les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur. Parmi eux se trouvait Bastien, un enseignant. 

"On est allés au Champs-de-Mars, il n'y avait pas grand-monde. On s'est concertés pour savoir ce qu'on faisait. La décision a été prise de monter sur les Champs-Élysées mais de manière pacifique", a-t-il expliqué au micro de RTL.

"Arrivés sur place, on a constaté ce qu'il se passait. On est restés sur le côté parce qu'on ne voulait pas participer aux événements", a-t-il poursuivi, évoquant les heurts entre casseurs et membres des forces de l'ordre. 

La foule, qui tentait de pénétrer dans un périmètre interdit d'accès incluant notamment les abords de l'Élysée, la partie basse des Champs-Élysées et la place de la Concorde, a en effet été dispersée par des tirs de gaz lacrymogènes et un engin lanceur d'eau. "C'est dommage, ce n'est pas du tout ce qu'on souhaite et on ne va retenir que ça, a déploré l'enseignant. "Et on est une large majorité à penser comme moi aujourd'hui", a-t-il ajouté. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/