1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. DIAPORAMA - "Gilets jaunes" : la journée de manifestation en images
1 min de lecture

DIAPORAMA - "Gilets jaunes" : la journée de manifestation en images

Si de nombreux rassemblements ont été organisés partout en France samedi 24 novembre, la situation était extrêmement tendue à Paris où des milliers de "gilets jaunes" ont fait face aux forces de l'ordre sur l'avenue des Champs-Élysées.

Des feux sont toujours allumés sur les Champs-Élysées ce samedi soir.
Des feux sont toujours allumés sur les Champs-Élysées ce samedi soir.
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Des feux sont toujours allumés sur les Champs-Élysées ce samedi soir.
"Rends l'ISF, Manu imposteur"... La colère des "gilets jaunes" dépassent largement la hausse des prix du carburant
Des manifestants font face aux CRS sur les Champs-Élysées à Paris, le 24 novembre 2018
Au total, 5.000 manifestants se sont rassemblés sur les Champs-Élysées ce samedi 24 novembre
Drapeau français à la main, les "gilets jaunes" ont déferlé en nombre sur les Champs-Élysées le 24 novembre 2018
La situation a peu à peu dégénéré sur les Champs-Élysées où les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes
Une partie des manifestants ont mis en place des "barricades" sur les Champs-Élysées
Des manifestants de l'ultra-droite barricadés derrière un "barrage" avec du matériel urbain, le 24 novembre 2018
Les manifestants se protègent face au canon à eau des forces de l'ordre
Un homme masqué aux abords des Champs-Élysées, lors de la mobilisation du 24 novembre
Des palettes ont été détruites près de l'Arc de Triomphe
Un "gilet jaune" brandit un drapeau tricolore au pied de l'Arc de Triomphe
Un feu de palettes allumé sur les Champs-Élysées.
Un camion a été incendié sur les Champs-Élysées
Des pompiers tentent d'éteindre les feux sur les Champs-Élysées
Le face-à-face entre les forces de l'ordre et les "gilets jaunes"
De nombreux "gilets jaunes" réclament la démission d'Emmanuel Macron
Une épaisse fumée noire s'élevant dans le ciel parisien au milieu de l'avenue des Champs-Élysées
De nombreuses palettes ont été incendiées au pied de l'Arc de Triomphe, le 24 novembre 2018
Des "gilets jaunes" sur les Champs-Élysées le 24 novembre 2018
Devant les illuminations de Noël des Champs-Élysées, ce manifestant masqué détonne quelque peu
De nombreux rassemblement ont également été organisés ce samedi en régions, comme ici à Muret, près de Toulouse
À Toulouse, les "gilets jaunes" ont décidé de faire un "sitting" pour montrer leur colère
Près du Mans, un faux bison a aussi droit à son gilet jaune ce samedi 24 novembre
Des "gilets jaunes" à Colmar
Des "gilets jaunes" à Colmar
Des images de dégâts sur les Champs-Élysées
Des feux sont toujours allumés sur les Champs-Élysées ce samedi soir. Crédits : BERTRAND GUAY / AFP
"Rends l'ISF, Manu imposteur"... La colère des "gilets jaunes" dépassent largement la hausse des prix du carburant Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Des manifestants font face aux CRS sur les Champs-Élysées à Paris, le 24 novembre 2018 Crédits : Lucas BARIOULET / AFP
Au total, 5.000 manifestants se sont rassemblés sur les Champs-Élysées ce samedi 24 novembre Crédits : Bertrand GUAY / AFP
Drapeau français à la main, les "gilets jaunes" ont déferlé en nombre sur les Champs-Élysées le 24 novembre 2018 Crédits : Bertrand GUAY / AFP
La situation a peu à peu dégénéré sur les Champs-Élysées où les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes Crédits : Lucas BARIOULET / AFP
Une partie des manifestants ont mis en place des "barricades" sur les Champs-Élysées Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Des manifestants de l'ultra-droite barricadés derrière un "barrage" avec du matériel urbain, le 24 novembre 2018 Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Les manifestants se protègent face au canon à eau des forces de l'ordre Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Un homme masqué aux abords des Champs-Élysées, lors de la mobilisation du 24 novembre Crédits : Bertrand GUAY / AFP
Des palettes ont été détruites près de l'Arc de Triomphe Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Un "gilet jaune" brandit un drapeau tricolore au pied de l'Arc de Triomphe Crédits : Lucas BARIOULET / AFP
Un feu de palettes allumé sur les Champs-Élysées. Crédits : Des images de dégâts sur les Champs-Élysées
Un camion a été incendié sur les Champs-Élysées Crédits : Bertrand GUAY / AFP
Des pompiers tentent d'éteindre les feux sur les Champs-Élysées Crédits : BERTRAND GUAY / AFP
Le face-à-face entre les forces de l'ordre et les "gilets jaunes" Crédits : BERTRAND GUAY / AFP
De nombreux "gilets jaunes" réclament la démission d'Emmanuel Macron Crédits : BERTRAND GUAY / AFP
Une épaisse fumée noire s'élevant dans le ciel parisien au milieu de l'avenue des Champs-Élysées Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP
De nombreuses palettes ont été incendiées au pied de l'Arc de Triomphe, le 24 novembre 2018 Crédits : Bertrand GUAY / AFP
Des "gilets jaunes" sur les Champs-Élysées le 24 novembre 2018 Crédits : Bertrand GUAY / AFP
Devant les illuminations de Noël des Champs-Élysées, ce manifestant masqué détonne quelque peu Crédits : Bertrand GUAY / AFP
De nombreux rassemblement ont également été organisés ce samedi en régions, comme ici à Muret, près de Toulouse Crédits : Pascal PAVANI / AFP
À Toulouse, les "gilets jaunes" ont décidé de faire un "sitting" pour montrer leur colère Crédits : PASCAL PAVANI / AFP
Près du Mans, un faux bison a aussi droit à son gilet jaune ce samedi 24 novembre Crédits : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Des "gilets jaunes" à Colmar Crédits : SEBASTIEN BOZON / AFP
Des "gilets jaunes" à Colmar Crédits : SEBASTIEN BOZON / AFP
Des images de dégâts sur les Champs-Élysées Crédits : BERTRAND GUAY / AFP
1/1
Claire Gaveau & AFP

Les "gilets jaunes" avaient donné rendez-vous pour le second acte. Une semaine après la mobilisation du 17 novembre, des milliers de manifestants se sont mobilisés partout en France afin de faire entendre une nouvelle fois leur colère contre la hausse des carburants et la baisse du pouvoir d'achat. 

Et c'est à Paris que de nombreux "gilets jaunes" ont convergé ce samedi 24 novembre et plus précisément vers l'avenue des Champs-Élysées où quelque 5.000 manifestants se sont réunis. Une action marquée par des heurts avec les forces de l'ordre alors que des individus membres de l'ultra-droite ont fait face aux CRS.

La foule, qui tentait de pénétrer dans un périmètre interdit d'accès incluant notamment les abords de l'Élysée, la partie basse des Champs-Élysées et la place de la Concorde, a été dispersée par des tirs de gaz lacrymogènes et un engin lanceur d'eau.

Mais la capitale n'était pas le seul lieu de rassemblement. De nombreuses actions, pacifiques, se sont également tenues un peu partout en France, avec des manifestations, opérations escargots ou péages gratuits.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/