1 min de lecture Foie gras

Des foies gras pleins d'eau épinglés par la répression des fraudes

La répression des fraudes vient de publier les résultats d'une enquête édifiante sur la composition de blocs de foie gavé de canard ou d'oie, dont la quantité d'eau dépasse le taux maximal autorisé.

Des foies gras (illustration)
Des foies gras (illustration) Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une annonce qui pourrait venir perturber la période des fêtes de nombreux Français. Le résultat d'une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rendue publique cette semaine et relayée par BFMTV, montre que de nombreux foies gras comportent de l'eau en quantité trop importante.

Le service du ministère de l'Économie chargé des litiges liés à la consommation pointe du doigt le fait que sur 21 blocs analysés, 9 contenait une quantité d'eau dépassant le taux maximal autorisé par la réglementation, à savoir 10%.

Autre problème soulevé par la DGCCRF, un important taux d'anomalie (14,5%) de nature à tromper le consommateur. En clair, de nombreuses étiquettes portant des mentions comme "pâté au foie gras" ou encore "mousse au foie gras" sont disponibles en magasin alors que ces appellations sont interdites. 

Pour cause, le terme "foie gras" est réservé uniquement aux produits dont l'unique matière première est le foie gras (foie gras entier, bloc de foie gras …). Des résultats qui pourraient inquiéter les consommateurs mais aussi et surtout coûter cher aux producteurs en question.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Foie gras Gastronomie Consommateur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants