2 min de lecture Confinement

Déconfinement : "Tout sera prêt" dans les transports parisiens, assure Thierry Babec

INVITÉ RTL - Pour Thierry Babec, secrétaire général de l’UNSA-RATP, "tout sera prêt mais ça veut pas dire que ça va bien se passer".

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Déconfinement : "Tout sera prêt" dans les transports parisiens, assure Thierry Babec Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Chloé Richard-Le Bris

L’Île-de-France, une région rouge avec ses bus, ses trains, ses métros, ses tramways et ses 5 millions d’usagers en temps normal par jour. On sera trois fois moins à partir de lundi 11 mai, début du déconfinement. Pour Thierry Babec, pour cette reprise progressive, "tout sera prêt" lundi 11 mai. "Tout ce qui concerne les marquages au sol, les fléchages, l’installation de gels et de masques dans les distributeurs et le calibrage des équipes sur le terrain."

L’objectif du trafic de 75% en Île-de-France, pour Thierry Babec, il "est réalisable et c’est déjà réalisé, ou proche des 75%, sur quelques points de notre réseau puisqu’on a adapté notre offre, notamment en Seine-Saint-Denis (…), ou sur le tramway T1 pour répondre à des excès d’affluence pendant la fin mars et le début avril."
 
Le syndiqué ajoute : "Si on veut être sérieux (…) oui, on sera prêt, mais ça ne veut pas dire que ça va bien se passer. Ce sont deux questions différentes, il faut bien le comprendre. Et pour savoir si ça va bien se passer, on le saura le moment venu, mais pas avant. S’il n’y a pas trop d’affluence, si on reste dans des flux de voyageurs qui permettent de respecter la distanciation physique notamment."

Des files d’attentes et des queues sont à redouter dans certaines stations ou gares sont envisageables. La RATP, qui a déjà fermé une cinquantaine de station à Paris, va en ferme une soixantaine à partir de lundi. "En cas de soucis il y aura dans un premier temps des fermetures de correspondances pour mieux canaliser les flux de voyageurs, mais ça ne suffit pas, l’entreprise ne s’interdit pas de fermer des stations, des gares voire une ligne de bus, une ligne de métro. Il faudra bien réagir en cas de soucis."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants