1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Déconfinement : l'aquarium Nausicaà attend le public avec "une grande impatience"
2 min de lecture

Déconfinement : l'aquarium Nausicaà attend le public avec "une grande impatience"

INVITÉ RTL - Christophe Sirugue, directeur général de l’aquarium Nausicaà à Boulogne-sur-Mer, accueille ses premiers visiteurs ce mercredi 19 mai.

Des visiteurs à l'aquarium Nausicaà, basé à Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais).
Des visiteurs à l'aquarium Nausicaà, basé à Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais).
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Déconfinement : l'aquarium Nausicaà attend le public avec "une grande impatience"
07:04
Jérôme Florin
Jérôme Florin
Animateur

C’est ce mardi 19 mai que la première phase du déconfinement commence avec la réouverture tant attendue des commerces, des terrasses et des lieux de culture. Mais les animaux aussi se déconfinent.

Les pensionnaires du plus grand aquarium d’Europe à Boulogne-sur-Mer n’ont vu personne depuis fin octobre. Mais aujourd’hui, c’est le grand retour des visiteurs après des mois de fermeture. "Depuis fin octobre, nous avons continué à nous occuper de nos animaux, mais les couloirs sont restés désespérément vides", confie Christophe Sirugue, le directeur général de l'aquarium.

Cette période de fermeture a été l’occasion pour Nausicaà de faire des travaux, explique-t-il mais aussi de mettre en place des formations pour tous les employés.

C’est donc avec une "grande impatience" que toute l’équipe de l'établissement attend de rouvrir ses portes : "Il était temps que la réouverture arrive", abonde le directeur au micro de RTL.

Le public répond déjà présent

À lire aussi

Non seulement les créneaux du week-end prochain ont été pris d'assaut, mais en plus, le 1er créneau horaire de 9h30 ce matin est lui aussi "complètement plein". Il y a une réelle attente de la part des français de retourner à la vie normale, ou du moins à un début de vie normale. Car avec les restrictions sanitaires et la règle d’un visiteur pour 8m2, Nausicaà est limité à "30 % de ses capacités habituelles" jusqu’au 9 juin.

Pour les premiers visiteurs de ces prochains jours, ce seront probablement des habitants de la Région Hauts-de-France. En revanche, pour ce week-end, des visiteurs venant de plus loin sont attendus : "On sent bien qu’il y a aussi une envie de tourisme sur la côte d’Opale".

En effet, le week-end dernier il y avait déjà beaucoup de touristes sur la côte, "ce qui se ressent tout de suite sur les fréquentations de Nausicaà", explique le directeur.

Est-il encore possible de sauver la saison ?

Avec une fermeture qui a duré aussi longtemps, il y a eu des aides bien sûr. "Mais qui dit prêt dit remboursement". "Nous espérons que l’été va être bon", souhaite Christophe Sirugue, rappelant que cela avait déjà été le cas l’an passé. 

"Mais cela ne suffira pas à régler la situation délicate née de tous ces mois de fermeture", ajoute-t-il. Il va falloir plusieurs années pour venir à bout de cette charge financière, "le plus dur est à venir concernant la gestion".

Mais pour autant, l’équipe est ravie d’accueillir les visiteurs depuis ce matin 9h30. Les tout premiers ont eu d’ailleurs le droit à un comité d’accueil digne de ce nom.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/