1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Déconfinement : "Il y a l’anxiété de la reprise", dit un directeur d'école
1 min de lecture

Déconfinement : "Il y a l’anxiété de la reprise", dit un directeur d'école

INVITE RTL - Patrick Nénert est directeur d'école à Sereilhac (Haute-Vienne). Il raconte comment il a préparé la rentrée des classes dans le contexte de la pandémie de coronavirus après deux mois de confinement.

Les écoles fermeront pour 4 semaines dès vendredi.
Les écoles fermeront pour 4 semaines dès vendredi.
Crédit : GILE MICHEL/SIPA
Déconfinement : "Il y a l'anxiété de la reprise", dit un directeur d'école
00:02:34
Déconfinement : "Il y a l'anxiété de la reprise", dit un directeur d'école
00:02:34
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par Marie Zafimehy

"Une rentrée inédite". C'est ainsi que Patrick Nénert, directeur d'école à Sereilhac (Haute-Vienne) décrit la journée du 11 mai qui marque le déconfinement après deux mois d'isolation dus à l'épidémie de coronavirus. Les professeurs sont, selon lui, "impatients de reprendre" mais aussi inquiets. "Il y’a l’anxiété de la reprise, ajoutée à l’anxiété du contexte".

Cette première journée sera celle d'une réunion organisée avec les enseignants mais aussi "monsieur le maire, le personnel qui travaille dans l’école et autour de l’école", explique Patrick Nénert. L'objectif est de parvenir à organiser l'établissement de manière à respecter les consignes sanitaires et surtout "les temps de transition", c'est-à-dire" les temps d’arrivée des enfants, les temps du départ, la pause méridienne du midi qui pose quelques inquiétudes", poursuit-il. "Il faut qu’on harmonise tout ça et qu’on se cale : tout le côté matériel est prêt, maintenant c’est le côté humain qu’il faut bien caler tous ensemble". 


Les élèves feront eux leur rentrée demain, mardi. "On sera entre 12 et 15 élèves par groupe". Les professeurs seront eux "cinq" pour un peu moins de 100 élèves au total. "Deux de mes collègues pour raison de santé ne peuvent pas reprendre, justifie Patrick Nénert, mais seront suppléés pendant cinq jours par deux collègues de maternelle qui, elles, ne retrouveront leurs élèves que dans deux semaines."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL</