2 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : comment s'organisent les transports à Toulouse ?

INVITÉ RTL - Jean-Michel Lattes, président de Tisséo voyageurs, se prépare depuis plusieurs semaines à la date du 11 mai. La régie de transports toulousaine s'attend à une augmentation de 10 à 20% du trafic voyageurs.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Déconfinement : comment s'organisent les transports à Toulouse ? Crédit Image : PASCAL PAVANI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Marie Gingault

Plus la date du 11 mai approche plus les entreprises, organismes, commerces, s'organisent à rouvrir en toute sécurité. Comme dans les grandes villes françaises, Toulouse s'attend à ce que ses transports en commun retrouvent ses usagers habituels.

Jean-Michel Lattes, président de Tisséo voyageurs, la régie de transports toulousaine annonce être sur le pied de guerre pour le déconfinement. "Les organismes sont en ordre de marche puisque depuis plusieurs semaines on prépare la fameuse date du 11 mai", déclare celui qui est également 1er adjoint au maire. 

Actuellement le réseau Tisséo fonctionne à 40% de sa capacité, avec seulement 10% de voyageurs par rapport "au temps normal". La régie de transports s'attend à une augmentation jusqu'a 20 à 30% d'usage. "Il faut qu'on puisse mettre en place à la fois des mesures sanitaires de protection et à la fois un débit, qui permette de maintenir les gestes barrières", indique Jean-Michel Lattes qui précise que Tisséo souhaite "augmenter à 75%" son réseau.

Quid des transports scolaires ?

Régis non pas par Tisséo mais par le département, les transports scolaires toulousains devraient suivre le même fonctionnement. Le service "restera dégradé parce que le nombre d'usagers restera faible par rapport au temps d'avant", indique Jean-Michel Lattes. 

À lire aussi
Des personnes masqués à l'aéroport de Seattle, le 8 mars 2020 (illustration) coronavirus
Coronavirus : quels contrôles pour les Français dans quels pays ?

Concernant les garanties sanitaires, le président de Tisséo voyageurs annonce qu'un protocole à déjà été mis en place puisque la régie a "voulu maintenir les transports en commun sur Toulouse métropole, pour permettre aux médecins, aux personnels soignants, aux personnels de nettoyage des hôpitaux, de continuer à se déplacer", précise-t-il, soulignant le "contexte particulier" qui va être renforcé le 11 mai. 

Jean-Michel Lattes aborde entre autres, le port du masque obligatoire dans les bus, rames de métro et de tramway de la ville rose, mais aussi la mise en place de distributeurs de gel hydroalcoolique dans les stations.

Les témoins RTL de la semaine

Jean-Michel Lattes, 1er Adjoint à la mairie de Toulouse et président de Tisséo voyageurs, est le grand témoin RTL cette semaine, aux côtés de Patrick Nénert, directeur d'école à Séreilhac en Haute-Vienne. Leurs témoignages sont à retrouver à différents horaires sur notre antenne, afin d'aborder la préparation du déconfinement prévu le 11 mai. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Transports École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants