1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. DÉBAT - Chômage : le plein emploi est-il un objectif atteignable ?
1 min de lecture

DÉBAT - Chômage : le plein emploi est-il un objectif atteignable ?

Stéphanie Villers, économiste, et Mathieu Plane, de l'OFCE, reviennent sur la déclaration de la ministre du Travail, Élisabeth Borne qui s'est félicitée de la baisse du chômage et vise le plein emploi d'ici 5 ans.

Pôle emploi (illustration du chômage)
Pôle emploi (illustration du chômage)
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
DÉBAT - Baisse du chômage : va-t-on vers le plein emploi ?
00:07:15
DÉBAT - Baisse du chômage : va-t-on vers le plein emploi ?
00:07:15
Yves Calvi_
Yves Calvi

L'objectif du plein emploi est-il réalisable ? Entre janvier et mars 2022, les chiffres indiquent une baisse de 165.000 demandeurs d'emploi sans autre activité et cela continue de diminuer fortement. "Notre objectif des cinq prochaines années est clair : cap sur le plein emploi", a déclaré la ministre du Travail Élisabeth Borne via un tweet. 

Selon Stéphanie Villers, économiste spécialiste de la zone euro, atteindre le plein emploi reviendrait à obtenir une baisse de plus de 2% du chômage. "Dans un contexte où il y a énormément d'incertitudes, notamment avec la guerre en Ukraine (...) c'est un peu compliqué d'imaginer que le taux de chômage va continuer réellement à baisser", estime-t-elle. À cela s'ajoutent les prix de l'énergie et les coûts de production qui connaissent une flambée sans précédent, sans oublier les salariés qui réclament une revalorisation salariale. Un contexte qui n'est pas "porteur pour imaginer réellement qu'on soit amené à connaître le plein emploi rapidement", poursuit Stéphanie Villers.

Pour Mathieu Plane, de l'OFCE, les chiffres de l'économie restent "une bonne surprise". "On a un chômage qui baisse fortement malgré une croissance qui stagne", rappelle-t-il. Cependant, il admet que le plein emploi semble difficilement réalisable si la France ne connaît pas une reprise plus forte de sa croissance économique. "Les nuages sombres sont devant nous. On le voit avec la hausse du prix du pétrole et les difficultés d'approvisionnement", a-t-il affirmé. Une baisse de la consommation des ménages en mars a d'ailleurs déjà été remarquée par l'INSEE.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.