2 min de lecture Santé

VIDÉO - De quoi les personnes atteintes de misophonie souffrent-elles ?

Les misophones ne supportent pas les petits bruits du quotidien. D'où vient ce syndrome? Quels sont les moyens pour l'atténuer?

>
Les misophones ne supportent pas les petits bruits du quotidien Crédit Image : DR | Crédit Média : M6/Guillaume Delalande | Date :
Guillaume Delalande
Guillaume Delalande et La rédaction de M6

Ronflement, grincements de porte, touche du clavier d'ordinateur... Tous ces petits bruits peuvent sembler bénins, mais chez certaines personnes, ils peuvent déclencher des crises d'angoisses et réactions violentes. On parle de misophonie. Ce syndrome toucherait au moins cinq millions de personnes en France. 

Dans l'ensemble, nous sommes tous ennuyés par certains bruits désagréables, mais chez 10 à 15% de la population certains bruits spécifiques peuvent déclencher des crises d'angoisses et de violentes colères pouvant aller jusqu'à des agressions. 

La "misophonie", soit la haine du son en grec, n'est pas une maladie, il n'y a en effet pas de lésion de l'appareil auditif, En fait, c'est un syndrome sensitif, une condition qui se développe à l'enfance et s'aggrave à l'âge adulte. 

Les premières crises commencent généralement avec les bruits de bouche, le pire son subi par les misophones. Suivent les bruits de respiration et de reniflement, puis les "tapotis" du clavier d'ordinateur...

D'où vient ce syndrome ?

Ce syndrome né d'une réaction excessive du cerveau qui interprète certains sons comme une agression violente, les misophones ne sont généralement pas agacés par les sons qu'il produisent eux-mêmes.

À lire aussi
Strasbourg faits divers
VIDÉO - Strasbourg: une mère porte plainte après le décès de sa fille à l'hôpital

Il y a peu de recherches sur le sujet mais seulement quelques pistes : la misophonie toucherait davantage les personnalités créatives, hypersensibles ou à haut potentiel intellectuel. Une origine héréditaire est aussi évoquée. 

Des chercheurs ont montré que certains neurones des misophones ont plus de myéline, l'enveloppe qui facilite le transport de l'influx nerveux, que la normale. Mais on ne sait toujours pas s'il s'agit d'une cause ou d'une conséquence de la misophonie.

La misophonie se soigne-t-elle ?

Outre les bouchons d'oreille et les casques pour éviter les bruits, ce trouble émotionnel peut parfois être atténué par des thérapies d'habituation. Il faut associer un son agréable au bruit déclencheur de crise, comme écouter en même temps le bruit des vagues et quelqu'un qui mange du popcorn. 

Une thérapie qui doit durer plusieurs mois pour reprogrammer le cerveau. Hypnose, sophrologie, thérapie cognitive, tout ce qui peut aider à maîtriser ses émotions peut atténuer les symptômes. Si vous pensez être touché, vous pouvez vous rapprocher de l'association Stop Misophonie qui propose énormément d'information sur son site misophonie.fr.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Vidéo M6 Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797886280
VIDÉO - De quoi les personnes atteintes de misophonie souffrent-elles ?
VIDÉO - De quoi les personnes atteintes de misophonie souffrent-elles ?
Les misophones ne supportent pas les petits bruits du quotidien. D'où vient ce syndrome? Quels sont les moyens pour l'atténuer?
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/de-quoi-les-personnes-atteintes-de-misophonie-souffrent-elles-7797886280
2019-06-20 03:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-pmm0pdY0Z9kvTn7LafyKQ/330v220-2/online/image/2014/0609/7772496667_le-bruit-est-souvent-une-cause-de-probleme-avec-ses-voisins.jpg