1 min de lecture Expression

D'où vient l'expression "aller au septième ciel" ?

Pour les astronomes grecs, il existait un total de sept sphères, dont la dernière, la septième, était la plus proche des dieux.

micro generique Questions au saut du lit Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
D'où vient l'expression "aller au septième ciel" ? Crédit Image : AFP / Franck Fife | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Baptiste Giraud édité par Victor Goury-Laffont

On dit régulièrement d'une personne qu'elle "va au septième ciel" lorsqu'elle vit un grand moment de bonheur, ou lorsqu'elle est comblée. Une expression qui trouvent ses origines dans la mythologie.

En effet, c'est surtout une histoire d’astronomie et de mythologie, deux choses très liées du temps des Grecs et des Romains. Les savants d’alors pensaient pour la plupart que les astres étaient posés sur des sphères en cristal, imbriquées les unes dans les autres. Des sphères dont le centre était la Terre.

Pour les astronomes, chacune de ces sphères, sept au total, portait un astre majeur : la Lune, Mars, Vénus... Vénus, en troisième position, était donc le troisième ciel. On retrouve plusieurs citations dans la littérature française et étrangère qui font référence à ce troisième ciel, car il était celui de l’amour.

Le septième, le plus haut des ciels

L’homme veut toujours aller plus haut. De surenchère en exagération, nous sommes tous montés dans les étages, les cieux, jusqu’à se rapprocher du dernier, celui qui nous met au plus près des dieux, ou de Dieu. 

À lire aussi
Emmanuel Macron et Justin Trudeau, le 6 juin 2018 à Ottawa diplomatie
Caricatures : Trudeau s'est entretenu avec Macron après ses propos polémiques

Il se trouve que c’est le septième. Autrement dit, grimper au septième ciel, c’est aller au plus près de Dieu. N’oubliez pas quand même de marquer l’arrêt au troisième, et d’aller rendre visite à Vénus, la déesse de l’amour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Expression Astronomie langue française
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants