1 min de lecture Sécurité routière

Cyclistes : casque, gilet, siège enfant... Quelles sont les obligations à vélo ?

Des consignes de sécurité, dont le non-respect peut entraîner une sanction, sont imposées aux cyclistes. D'autres gestes sont recommandés par l'État de façon non-contraignante.

Une femme sur un vélo à Paris le 2 juin 2020
Une femme sur un vélo à Paris le 2 juin 2020 Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Depuis le déconfinement, au mois de mai, la popularité du vélo ne fait qu'augmenter, au point où la hausse des ventes fait craindre une éventuelle pénurie. Mais avant de prendre la route, le cycliste doit obligatoirement disposer de certains équipements, tandis que d'autres sont recommandés par l'État.

Évidemment, le vélo doit disposer de freins arrières et avants fonctionnels ainsi que d'un avertisseur sonore, comme une sonnette, afin d'avertir d'un éventuel danger. Mais il est également obligatoire d'avoir un catadioptre, les dispositifs réfléchissants souvent de couleur orange, sur chacune des deux-roues et sur les pédales.

En dehors des agglomérations, le cycliste est également obligé de porter un gilet rétroréfléchissant, tel qu'un gilet jaune. Celui-ci est cependant recommandé en tout temps, tout comme le port du casque, qui n'est cependant jamais obligatoire.

Si un enfant roule avec vous, d'autres obligations s'imposent. Contrairement à l'adulte, il sera obligé, jusqu'à ses 12 ans, de porter un casque. En dessous de 5 ans, il devra par ailleurs être installé sur un siège enfant adapté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Vélo Cyclisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants