1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Crash Air Algérie : "Rien n'est concret", critique l'association des familles de victimes
2 min de lecture

Crash Air Algérie : "Rien n'est concret", critique l'association des familles de victimes

INVITÉ RTL - Quatre semaines après le crash de l'avion d'Air Algérie au Mali, les familles des victimes réclament "des faits", après les promesses du présidents concernant les corps et l'enquête.

Des experts sur le site du crash de l'avion Air Algérie le 29 juillet 2014
Des experts sur le site du crash de l'avion Air Algérie le 29 juillet 2014
Crédit : SIA KAMBOU / AFP

Plus de quatre semaines se sont déjà écoulées après le crash de l'avion d'Air Algérie dans le nord du Mali. Les familles des victimes françaises se sont constituées en association sous le nom de "AH5017 - Ensemble".

"Il y a un côté surréaliste quand un tel drame arrive. On avait besoin de se retrouver pour faire face, on a les mêmes difficultés donc il s'agit de faire bloc et d'être acteur", explique Sandrine, présidente de l'association, qui a perdu son mari dans le crash.

Les familles toujours en attente des corps

Malgré les premières promesses et paroles rassurantes, les corps n'ont toujours pas été rendus aux familles. "L'identification va être longue. Les coordinateurs des ministères qu'on a pu rencontrer (le 20 août au Quai d'Orsay, ndlr), ont été très clairs là-dessus, explique Sandrine. C'est un point difficile puisqu'on est tous différents face au deuil et pour certaines familles, le fait de pouvoir récupérer le corps du défunt est important", poursuit-elle.

L'incertitude demeure. "Peu de temps après le drame, on nous a donné des éléments assez encourageants. Aujourd'hui les coordinateurs ont été plutôt réservés. Ils n'ont pas pu nous assurer que l'ensemble des corps seraient restitués aux familles et on ne nous a même pas donné de délai", critique Sandrine.

L'association demande des actes concrets

À lire aussi

Le président s'était rapidement mobilisé et s'était adressé aux familles, disant qu'il essaierait d'organiser un déplacement pour les familles sur les lieux du crash. "C'est important pour moi et pour un grand nombre de familles. François Hollande s'est engagé et on a tenu à rappeler cette promesse aux coordinateurs", explique Sandrine. Pour elle, "aujourd'hui rien n'est concret. On n'a pas de corps, on n'a pas été sur place ; c'est important pour nous de visualiser", dit-elle.

L'association et les familles vivent très mal le fait de se sentir davantage informée par les médias que par les ministères. Elles reçoivent "très peu d'informations, toujours en décalé, toujours après la presse", affirme Sandrine. "Dès le début de cette catastrophe les familles ont eu beaucoup de mal à avoir des éléments. On n'a eu de confirmation du crash que très tard dans la nuit, et comme tous les Français j'ai appris qu'il n'y avait pas de survivants en regardant l'interview du président à la télé. C'est insupportable", critique-t-elle.

Une nouvelle rencontre est prévue mi-septembre avec le chef de l'État. "On espère qu'il va tenir les engagements qu'il avait promis. On attend des faits", prévient Sandrine.

À écouter

Crash Air Algérie : "Rien n'est concret, on n'a pas de corps", critique l'association AH5017-Ensemble
00:05:25
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.