1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Côtes-d'Armor : une rave-party illégale interrompue par les gendarmes
1 min de lecture

Côtes-d'Armor : une rave-party illégale interrompue par les gendarmes

Une rave-party illégale rassemblant des centaines de fêtards dans les Côtes-d'Armor a été interrompue par les gendarmes dans la nuit de vendredi à samedi 1er mai.

Un véhicule de la gendarmerie nationale. (Illustration)
Un véhicule de la gendarmerie nationale. (Illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Camille Guesdon & AFP

Une rave-party illégale rassemblant environ 500 personnes à Haut-Corlay dans les Côtes-d'Armor a été interrompue par les gendarmes dans la nuit de vendredi à samedi 1er mai. Selon la préfecture, "grâce à la mobilisation des forces de police et de gendarmerie, le lieu d'implantation a pu être identifié avant une pleine prise de possession du site par les participants".

Selon Franceinfo, les fêtards, arrivés sur place un peu avant minuit, avaient installés leurs camionnettes dans un champ d'éoliennes. Les autorités préfectorales ont précisé qu'afin "de prévenir de nouvelles arrivées, à 1h15, les gendarmes sont intervenus pour saisir le son". Selon la préfecture, il n'y a pas eu d'incident majeur. Cependant, 300 infractions Covid ont été recensées, quatre infractions pour détention de stupéfiants ainsi que deux délits de conduites sous stupéfiants ont été constatés par les gendarmes.

La préfecture a indiqué que les rassemblements festifs à caractère musical sont interdits dans les Côtes-d'Armor jusqu'à lundi. Elle a indiqué sur Twitter que : "Police et gendarmerie (sont) mobilisées tout le week-end pour assurer le maintien de l'ordre public et le respect de ces dispositions".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/