1 min de lecture Logement

Coronavirus : une agence immobilière met des logements à la disposition des soignants

TÉMOIGNAGE - Une agence immobilière a décidé de mettre gratuitement des logements à disposition du personnel soignant sur-sollicité en cette période d'épidémie du coronavirus.

>
Coronavirus : des logements mis à la disposition des soignants Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Vincent Serrano | Durée : | Date :
Vincent Serrano
édité par Venantia Petillault

Dans cette période si particulière, naissent des gestes de solidarité. Comme celui de prêter son appartement vide à un soignant venu en renfort. Il est, de toute façon, impossible d'organiser un déménagement en ce moment car tout est suspendu avec le confinement. 

Et certaines agences immobilières jouent le jeu. "Avec l'arrivée du confinement, les futurs locataires se sont retrouvés bloqués de leur côté, donc les baux n'ont pas pu se signer. Les appartements devaient à l'origine être laissés vides, mais propriétaire a eu l'idée de les utiliser à destination des soignants, plutôt qu'ils restent inoccupés", explique Charlotte Boisseau, directrice de l'agence Guy Hoquet à Villejuif dans le Val-de-Marne.

"L'appartement est situé à Villejuif, c'est un soignant qui travaille à l'hôpital Paul-Brousse qui l'occupe. Il a une femme qui est atteinte d'un cancer et une petite fille de deux ans. La responsable du personnel le trouvait souvent en train de dormir dans l'hôpital, pour ne pas risquer de mettre sa femme en danger (...) Le réseau et cette mise en place peut se faire n'importe où, où il y a un hôpital à proximité", assure la directrice d'agence. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Logement Épidémie Solidarité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants