1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : un espace bien-être dans un hôpital en Alsace

REPORTAGE - En Alsace, l'hôpital de Sélestat a décidé d'instaurer un espace bien-être afin de prendre soin des soignants qui accumulent tous les jours une pression considérable.

Yves Calvi 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : un espace bien-être dans un hôpital en Alsace Crédit Image : Yannick Olland / RTL | Crédit Média : Yannick Olland | Durée : | Date : La page de l'émission
Yannick Olland
édité par Venantia Petillault

Depuis le 28 février, l'hôpital de Sélestat en Alsace, se bat contre l'épidémie de coronavirus. Une lutte de tous les instants, 7 jours sur 7, 24h sur 24h depuis six semaines. Pour tenir face à l'épuisement, l'hôpital a décidé de mettre en place pour ses soignants, un espace bien être. Des coiffeuses, esthéticiennes, kinésithérapeutes, ostéopathes... Tous ces bénévoles viennent chouchouter les blouses-blanches. 

Des rires s'échappent des couloirs de l'hôpital, ils viennent d'un salon de coiffure improvisé installé dans une salle de formation : "On est content de proposer nos services aux soignants pour leur faire du bien", dit Valérie, coiffeuse. "Je ne pensais pas me faire coiffer à l'hôpital. C'est un moment de détente et d'échange", déclare une aide-soignante. "Quand on a vu tous ces gens qui essayaient de faire quelque chose pour eux, on s'est dit pourquoi pas nous ? Effectivement, nous avons masques, lunettes, charlottes... Tout ce qu'il faut", déclare Valérie. 

Ces rendez-vous ont lieu pendant le temps de travail pour créer une bulle, un moment suspendu où on pense à autre chose qu'à cette épidémie. Par exemple, en passant par les mains des 17 kinésithérapeutes qui se relaient entre eux : "C'est vraiment du massage bien être pour essayer de détendre les soignants au maximum", décrit Théophile. "C'est un moyen d'extérioriser toute cette pression accumulée pendant plusieurs heures de travail", affirme Claude, aide-soignant à l'hôpital de Sélestat. 

Derrière ces simples gestes, ce sont tous les habitants de Sélestat qui veulent tenir à bout de bras leurs blouses-blanches.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Santé Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants