1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : quand le numéro vert dédié à la vaccination des seniors dissuade les appelants
2 min de lecture

Coronavirus : quand le numéro vert dédié à la vaccination des seniors dissuade les appelants

Lancé il y a 9 jours, le numéro vert dédié à la vaccination des plus âgés a déjà reçu plus de 5.400 appels. Toutefois, le dispositif est remis en cause par certains utilisateurs.

Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Une personne reçoit une dose de vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Kena Betancur / AFP
Charlotte Diry

C'est le numéro vert (0 800 730 957) du gouvernement qui a pour but de faciliter et d'inciter la vaccination chez les personnes de 80 ans et plus. "Parce qu’au-delà de 80 ans, le taux de vaccination diminue avec l’âge", est-il indiqué sur le site du ministère de la Santé. Les chiffres le confirmaient encore début octobre : 87% des personnes de plus de 80 ans étaient vaccinées, contre 93% des 60-80 ans. 

Plus de 5.400 personnes ont déjà appelé ce numéro joignable de 6 heures à 22 heures, dans le cadre du dispositif "aller vers". Mais selon nos confrères de HuffPost, l'efficacité de ce dispositif est remis en cause par certains utilisateurs. 

C'est le cas de Monique Bernard, 80 ans et réfractaire au vaccin. Sur les conseils de sa petite-fille, elle s'est décidée à composer ce fameux numéro mercredi 3 novembre. Celle qui hésite encore se présente donc à son interlocuteur : "Bonjour, j’ai plus de 80 ans, je reste chez moi toute la journée, quels sont les avantages pour moi de me faire vacciner ?".

L'octogénaire aurait alors reçu une réponse pour le moins surprenante et pas vraiment convaincante : "Si vous ne sortez pas de chez vous, n’allez pas dans des endroits avec du monde, et si vous respectez les gestes barrières, il n’y a pas de raison de vous faire vacciner", lui aurait alors affirmé l'interlocuteur au bout du fil.

À lire aussi

Un réponse en contradiction avec le gouvernement qui porte beaucoup d'espoirs sur ce numéro vert : "Nous nous attendons à un volume significatif de personnes faisant appel à ce dispositif dans les semaines à venir", confiait le ministère de la Santé au HuffPost.

On n’est pas là pour les convaincre

L'opératrice du numéro vert à la fille de Monique

Monique en est désormais persuadée, se faire vacciner ne sert à rien. "Mon médecin ne me pousse pas à me faire vacciner, et là on me dit que si je n’ai pas besoin de passe sanitaire, ce n’est pas utile. Donc je vais continuer à prendre toutes les précautions et soigner d’abord ma dépression", déclare cette femme âgée de plus de 80 ans. 

Surprise par les réponses apportée à Monique, sa petite-fille a alors décidé de rappeler le dispositif. Les explications vont elles aussi, paraître surprenantes : "On n’est pas là pour les convaincre", lui aurait expliqué l'opératrice, avant de rajouter : "On est juste le relais entre les médecins et les centres de vaccination. Je ne suis pas médecin mais agent animalier dans la vie", lui raconte l’interlocutrice au téléphone.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/