2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : pourquoi le Val-d'Oise est une exception ?

Le Premier ministre a présenté jeudi 28 mai une carte de France actualisée. Si toute la métropole est en vert, l'Île-de-France passe en orange notamment à cause du Val-d'Oise, qui fait figure d'exception.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Coronavirus : pourquoi le Val-d'Oise est une exception ? Crédit Image : Fred Dufour - AFP | Crédit Média : Sophie Aurenche | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Aurenche édité par Esther Serrajordia

Si l'Île-de-France est aujourd'hui en zone orange, si les restaurateurs ne peuvent rouvrir que leurs terrasses, c'est surtout parce qu'un département pose problème et c'est le département métropolitain le plus inquiétant : le Val-d'Oise. 

Ce département de plus d'un million d'habitants a des données, des indicateurs qui sont supérieurs à ceux des départements voisins et à la moyenne nationale. Dans le Val-d'Oise, pour 10.000 passages aux urgences, 1.210 venaient consulter pour la Covid-19, contre 106 en Seine-et-Marne ou encore 117 en Seine-Saint-Denis. En moyenne, c'est 400 en Île-de-France. 

Autre indice : le taux de positivité est supérieur à 4% contre 2% pour la région Île-de-France. Et le troisième critère apparu hier, l'incidence, le nombre de cas pour 100.000 habitants sur une semaine. Dans le Val-d'Oise, il est de 14, selon l'Agence régionale de Santé, contre 6 en France. 

Un cluster massif ?

Alors pourquoi le Val-d'Oise est si spécifique ? Personne ne sait vraiment très bien. L'un des premiers foyers est apparu dans le Val-d'Oise, début mars, mais dans l'Est aussi et aujourd'hui l'épidémie est sous contrôle. Est-ce un effet déclaration des cas ? Aux urgences de l'hôpital d'Argenteuil, la cheffe de service déclare comme Covid+ de simples suspicions alors qu'ailleurs, certains de ses collègues remplissaient juste "inquiétude pour la santé". 

À lire aussi
Les responsables de Santé Publique France et le directeur général de la Santé avant leur audition au Sénat santé
Covid-19 : à quoi sert vraiment Santé publique France ?

Il y a plusieurs hypothèses, est l'une d'entre elles serait que le Val-d'Oise est un cluster massif passé sous les radars. Aux urgences d'Argenteuil, deux malades sont hospitalisés en réanimation depuis ce week-end alors qu'il n'y en avait plus d'entrée depuis trois semaines. "Attention, le 10 mars, nous avions aussi que 2 ou 3 malades, et le 18 nous étions submergés et ça a duré un mois", affirme la cheffe de service. 

Ce n'est pas forcément le même scénario qui va s'écrire aujourd'hui mais la vigilance est là. Argenteuil est la cinquième ville de France pour la surmortalité : plus 109% entre le 2 mars et le 19 avril. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Val-d'Oise Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants