1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : pourquoi la France s'en sort pour l'instant mieux que ses voisins
2 min de lecture

Coronavirus : pourquoi la France s'en sort pour l'instant mieux que ses voisins

ÉCLAIRAGE - Malgré une légère reprise de l'épidémie, la France s'en sort pour l'instant mieux que d'autres pays comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni. Comment l'expliquer ?

Coronavirus : ce qu’il faut savoir sur le certificat sanitaire européen (illustration)
Coronavirus : ce qu’il faut savoir sur le certificat sanitaire européen (illustration)
Crédit : JOHN THYS / AFP
Victor Goury-Laffont

En ce début du mois de novembre, les sonnettes d'alarme se multiplient. S'apprête-t-on à vivre une nouvelle vague épidémique ? Ce jeudi, l'OMS assurait que l'Europe risquait de connaître "un autre demi-million de décès dus au Covid-19 (...) d'ici février". Un avertissement qui, selon les informations de RTL, devrait amener Emmanuel Macron à s'exprimer devant les Français. Malgré cela, la situation en France n'est pas aussi préoccupante que celle observée dans d'autres pays européens, comme l'Allemagne ou le Royaume-Uni.

Au 1er novembre, la France enregistrait un taux d'incidence de 53,68, selon les chiffres du gouvernement. À titre de comparaison, il est de 262,86 en Suisse, de 154,5 en Allemagne, et même de 413,9 au Royaume-Uni.

Un des premiers motifs avancés pour expliquer cette différence est la couverture vaccinale. Au Royaume-Uni, 68,1% de la population est complètement vaccinée contre la Covid-19. En Allemagne, ce taux est de 66,9%, presque 10% de moins qu'en France (76,5%). C'est ce qui a amené le ministre de la Santé allemand, Jens Spahn, à évoquer "une pandémie des non-vaccinés".

Une meilleure immunité collective ?

Autre différence : malgré la baisse du nombre de cas, la France continue à appliquer des mesures contraignantes. Au Royaume-Uni, le port du masque n'est désormais plus obligatoire dans les lieux publics, dont les commerces. Un passe sanitaire n'est pas réclamé pour accéder aux bars ou restaurants.

À écouter aussi

Invitée de RTL, l'infectiologue Odile Launay a par ailleurs souligné que la France avait été soumise à des vagues plus importantes de contaminations que d'autres pays européens, en conséquence de quoi la population a été "plus exposée au virus", ce qui a pu améliorer son immunité collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.