1 min de lecture PACA

Coronavirus : pourquoi l'Insee ne comptabilise pas les décès dans les Bouches-du-Rhône

ÉCLAIRAGE - Chaque semaine, l'Insee publie un état des lieux du nombre de décès, liés au Covid-19, par département. Mais le nombre concernant les Bouches-du-Rhône n'a pas été communiqué, générant certaines interprétations erronées.

Le logo de l'Insee (Illustration).
Le logo de l'Insee (Illustration). Crédit : AFP
Camille Descroix
Camille Descroix

Une absence de données qui a suscité de nombreuses interrogations. Chaque semaine, l'Insee publie le nombre de décès du Covid-19 par département. Mais depuis le début du recensement, les statistiques des Bouches-du-Rhône sont indisponibles.

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a mis fin au suspense entourant les données de la région de Marseille, rapporte franceinfo. Dans son dernier bulletin publié le 3 avril, l'Insee explique cette absence de données par un piratage informatique.

"Les données concernant les Bouches-du-Rhône ne sont pas disponibles au-delà du 11 mars en raison de problèmes informatiques affectant la commune de Marseille qui lui empêchent de transmettre à l’Insee des bulletins de décès", pouvait-on lire dans le communiqué.

Des données récoltées à la main

Certains y ont pourtant vu une volonté de dissimulation : en effet, c'est dans ce département que se trouve l'IHU Méditerranée Infection, dirigée par l'emblématique professeur Didier Raoult qui prône l'usage de l'hydroxychloroquine pour soigner les patients atteints du Covid-19.

À lire aussi
Refuge de Fabrice André crime
L'affaire Fabrice André : 1054 jours de prison pour rien

"L'Insee donne les chiffres de décès de toute la France, sauf dans un seul endroit : à Marseille où justement le traitement de Didier Raoult fonctionne... Étonnant ce problème technique", avait indiqué Philippe Pascot sur Sud Radio.

Mais la réponse est finalement assez simple : les sites de la mairie de Marseille, de la métropole et de la commune de Martigues ont fait l'objet d'une cyberattaque lors du premier tour des élections municipales, paralysant les services en ligne de la ville. 

Ainsi, les agents sont obligés de rentrer les données manuellement. Pour le moment, elles ne sont plus transmises intégralement à l'Insee. "Depuis la semaine dernière, les données recommencent à arriver au service démographie, mais il faut du temps pour tout réintégrer", a assuré l'antenne locale de l'Institut. Un retour à la normale est prévu pour bientôt.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
PACA Bouches-du-rhône Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants