1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : peut-on renvoyer tous les enfants à l'école ?
1 min de lecture

Coronavirus : peut-on renvoyer tous les enfants à l'école ?

INVITÉS RTL - Le professeur Robert Cohen, pédiatre à Créteil, a coordonné une étude qui tend à prouver que les enfants sont très peu touchés par le coronavirus. Pour lui répondre, la secrétaire générale du SNUI-PP, syndicat enseignant, Francette Popineau.

Les écoles fermeront pour 4 semaines dès vendredi.
Les écoles fermeront pour 4 semaines dès vendredi.
Crédit : GILE MICHEL/SIPA
Coronavirus : peut-on renvoyer tous les enfants à l'école ?
08:54
Coronavirus : peut-on renvoyer tous les enfants à l'école ?
08:54
Yves Calvi & Les Signatures RTL - édité par William Vuillez

Selon une étude du Professeur Robert Cohen menée sur 605 enfants, ceux-ci sont moins contagieux que les adultes. "Au total, il y a eu 1,8% des enfants, c'est-à-dire 11 sur 605, qui ont eu un test positif. Quand on regarde ces 11 enfants, on s'aperçoit que 8 avaient déjà des anticorps qui diminuaient leur contagion", nous explique sur RTL le pédiatre de l’Hôpital de Créteil (Val-de-Marne). "On ne connaissait rien de ce virus il y a 3 ou 4 mois et depuis un mois et demi, on sait que les enfants sont moins porteurs, ils sont moins contaminants. Comme on dit, il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre", ajoute le médecin.

Également invitée sur RTL, Francette Popineau, secrétaire générale du SNUI-PP, syndicat enseignant, a réagi à cette étude et évoqué un possible retour généralisé des enfants à l'école. "Nous attendons une confirmation d'une autorité médicale pour pouvoir alléger ce protocole qui est extrêmement strict actuellement et pour aller vers un retour à la normal", explique Francette Popineau.

"Nous n'avons qu'un souhait, c'est de reprendre l'école telle qu'elle a existé, telle qu'on l'aime et telle qu'il y ait des intéractions entre les enfants pour qu'ils apprennent ensemble. Mais il nous faut répondre à un protocole médical. On ne veut pas prendre une décision qui serait contraire à la santé et à la sécurité des enfants", poursuit-elle.

"Le risque ne se limite pas au coronavirus", précise de son côté Robert Cohen. "On vous dit que le coronavirus ce n'est pas grand chose chez l'enfant, on vous dit que les enfant sont exposés sans école à bien d'autres risques", a ajouté le pédiatre.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/