1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : les autorités sanitaires appellent à faciliter la prescription de Paxlovid
2 min de lecture

Coronavirus : les autorités sanitaires appellent à faciliter la prescription de Paxlovid

Alors que 500.000 comprimés ont été achetés par l'État, seuls quelques milliers de patients ont reçu le médicament depuis son autorisation, en janvier dernier.

L'antiviral Paxlovid de Pfizer.
L'antiviral Paxlovid de Pfizer.
Crédit : AFP PHOTO / Pfizer
Benoît Leroy & AFP

Il reste encore trop peu prescrit par les médecins. La Haute autorité de santé (HAS) a rendu ce lundi 25 avril un avis visant à faciliter la prescription du Paxlovid, la pilule anti-Covid développée par le groupe Pfizer. "La HAS se prononce en faveur du remboursement du Paxlovid", a ainsi annoncé l'autorité. Toutefois, seuls les patients à risque de complications graves sont concernés.

Dans les faits, ce médicament est déjà remboursé en France. Mais, dans le cadre de modalités d'urgence, dite "d'accès précoce". Concrètement, cette évolution rendrait la prescription beaucoup plus facile pour les médecins, qui doivent pour l'heure obéir à une procédure complexe à chaque prescription de Paxlovid, via notamment un questionnaire en ligne. "L'inscription au remboursement de ce traitement devrait faciliter la prescription du Paxlovid en médecine de ville et donc son accès pour les patients", confirme-t-on.

Pour l'heure, les prescriptions de ce médicament restent rares : seulement quelques milliers, alors que les contaminations quotidiennes sont environ dix fois plus nombreuses. Santé Publique France en dénombrait 13.984 en moyenne chaque jour, selon les chiffres publiés le 25 avril dernier. Or, cette pilule avait justement été vantée par le gouvernement, qui en a commandé 500.000 doses, pour sa facilité d'administration par voie orale.

20% des nouveaux cas pourraient bénéficier du médicament

Tout le monde n'est certes pas concerné par la recommandation de la HAS, puisqu'elle est limitée aux personnes à risque quand elles ne doivent pas être placées sous oxygène. Ce sont en priorité les plus publics fragiles qui sont concernés par cette pilule : les plus de 65 ans et les personnes en surpoids. Le nombre de patients éligibles au Paxlovid "peut être estimé à un maximum de 20% du nombre de nouveaux cas", assure la Haute Autorité de Santé.

À écouter aussi

L'institution souligne toutefois une limite majeure du Paxlovid, autorisé à être mis sur le marché depuis le 21 janvier dernier. Pour être efficace, il doit être donné très vite après les premiers symptômes. "La précocité d'administration par rapport au début des symptômes, dans les cinq jours qui suivent leur apparition - est un point important", note la HAS.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous dés