2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : le protocole Raoult mis en cause pour son coût faramineux

ÉCLAIRAGE - Des milliers de patients ont été testés et soignés, notamment avec l'hydroxychloroquine, à l'Institut hospitalier universitaire de Marseille, dirigé par le Pr. Didier Raoult. Une prise en charge qui a couté très cher et qui fait aujourd'hui polémique.

Le professeur Raoult à Marseille, le 26 février 2020.
Le professeur Raoult à Marseille, le 26 février 2020. Crédit : Gérard JULIEN / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Didier Raoult a été l'objet de nombreuses polémiques ces derniers mois notamment pour ses prises de parole tranchées et son traitement à l'hydroxychloroquine qui ne faisait pas l'unanimité. Le professeur est de nouveau décrié après que les montants de la prise en charge des patients à l'Institut hospitalier universitaire (IHU) de Marseille, qu'il dirige, ont été dévoilés. 

L'affaire a été révélée par le journal Libération le 10 mars dernier et agite désormais la toile. Les témoignages de deux patients, pris en charge à l'IHU en 2020, ont été recueillis dans l'Oeil du 20h sur France 2 le 20 avril et ont suscité de vives réactions. L'un deux affirme avoir reçu une facture de 1.264 euros, payée à 80% par la sécurité sociale, mais 252 euros lui sont réclamés. Prévenant qu'il n'avait pas de mutuelle, "vous aurez peut-être un petit truc à payer", lui aurait-on répondu. "Si j’avais su que ça coûtait aussi cher, je ne l’aurais pas fait. D’autant plus que j’étais asymptomatique !", confie-t-il. 

Même histoire pour un autre patient qui a reçu une facture de 3.800 euros : "3.800 euros pour trois consultations, deux électrocardiogrammes, trois tests PCR et une prise de sang… c'est pas possible !"

Comment expliquer de tels montants ?

Nos confrères de France Télévisions et le Dr. Christian Lehmann ont enquêté pour comprendre le pourquoi du comment de ces sommes faramineuses demandées aux patients. Tout d'abord, les patients ont été admis en hospitalisation de jour afin de réaliser les différents examens médicaux (électrocardiogramme, prise de sang, consultations etc). Une hospitalisation qui coûte cher (1.264 euros par jour) et qui n'est pas nécessaire pour ce type d'examens selon Katia Delahaye, une formatrice professionnelle en facturation hospitalière. Si les examens avaient été facturés séparément, le montant total aurait été "à la louche, pour 200 à 300 euros maximum", estime un ancien médecin contrôleur de la Sécu. 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : "On vaccine à flux tendu", assure le patron de Doctolib

Des chiffres d'autant plus injustifiés que les dossiers des patients qui ont témoigné étaient incomplets. En effet, il manquait un compte-rendu d’hospitalisation, document pourtant obligatoire. 

L'hôpital se défend et assure sa bonne foi

Selon les calculs de nos confrères de France Télévisions, jusqu'à 6 millions d’euros ont été empochés par les hôpitaux de Marseille. Sur 14.000 patients pris en charge en hospitalisation de jour depuis mars 2020, 1.900 se sont vu réclamer un reste à charge et 79 ont fait une réclamation, selon Pierre Pinzelli, secrétaire général de l’AP-HM, qui précise que la plupart auraient finalement vu leur dette effacée. Le ministre de la Santé a été interpellé par le sénateur Bernard Jomier afin d'éclaircir l'affaire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Hôpitaux Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants