1 min de lecture Transports

Coronavirus : la SNCF ne contrôle plus les billets de train à bord

VU DANS LA PRESSE - Les contrôleurs SNCF ne vont plus systématiquement contrôler les billets des usagers à bord des trains.

Des agents de la SNCF à la gare de Lyon (illustration).
Des agents de la SNCF à la gare de Lyon (illustration). Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

La SNCF a décidé d'interrompre les contrôles des billets à bord des trains. Une mesure prise pour limiter les contacts entre les contrôleurs et les usagers, les protéger, et ralentir la propagation du coronavirus.

Selon Le Parisien, les portiques d'embarquement installés dans les grandes gares resteront ouverts et les voyageurs pourront accéder directement aux quais. Évidemment, ceci ne veut pas dire que le train devient gratuit. La SNCF en appelle au civisme de ses usagers.

Les contrôleurs continueront à travailler et resteront donc à bord des trains, mais ils n'assureront que des missions de sécurité et de renseignement. Toutefois, si une situation leur paraît anormale, ils pourront déroger à la règle et procéder à un contrôle.

Comme toutes les sociétés de transports, la SNCF va réduire progressivement son trafic longue distance. Il faut s'attendre à une baisse de 50% dès mardi 17 mars.

À lire aussi
Passagers dans le métro parisien le 23 avril 2020. transports
Les infos de 7h30 - Déconfinement : quelles mesures dans les transports le 2 juin ?

Toutes ces dispositions destinées à enrayer l'épidémie de coronavirus ont été prises avant l'annonce d'éventuelles mesures plus radicales. Emmanuel Macron doit s'adresser à la Nation ce lundi 16 mars à 20h. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Coronavirus Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants