1 min de lecture Sectes

Coronavirus : la secte Raël prône les "câlins gratuits" contre la distanciation

En désaccord avec les règles de distanciation sociale imposées, le mouvement Raëlien, une secte française, lance une campagne de "câlins gratuits".

Claude Vorilhon, ou Raël, en 2003 à Montreal
Claude Vorilhon, ou Raël, en 2003 à Montreal Crédit : PHIL CARPENTER / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Une pancarte en carton pour un "câlin gratuit" qui semble bien innocent et pourtant : la secte Raël a appelé ses membres à travers le monde à lutter contre les règles de distanciation sociale en relançant des campagnes d'accolades de rue, plus connues sous le nom de "free hugs"

Le mouvement raëlien, qui revendique plusieurs dizaines de milliers de membres à travers le monde, a annoncé dans un communiqué relancer cette pratique pour lutter contre la distanciation sociale, jugée "criminelle" et revendique "la liberté de mettre en danger sa propre vie". 

Ce culte, fondée dans les années 1970 par Claude Vorilhon, alias Raël, affirme que la vie sur Terre a été créée il y a 25.000 ans par des extraterrestres, que le fondateur de la secte affirme avoir rencontré. Raël, qui se présente comme le "messager" d'une "religion athée", est adepte du clonage, de la "méditation sensuelle" et du "polyamour". Le mouvement est classé comme secte depuis 1995 par un rapport parlementaire.  

Un mouvement fervent des "free hugs"

Depuis 2014, le mouvement utilise ces campagnes de "free hugs", pour étendre son recrutement et populariser ses dogmes.  

À lire aussi
Un patient lors d'une séance (illustration) sectes
Antonino Mercuri, derrière l'ostéopathe des stars un gourou sans pitié

Selon la porte-parole du mouvement Raëlien international, Brigitte Boisselier, "la campagne raëlienne des câlins gratuits a déjà repris en Amérique du Nord et en Europe avec un grand succès", notamment lors des célébrations d'Halloween.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sectes Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants