1 min de lecture Confinement

Coronavirus : faute de masques, les syndicats de police menacent d'arrêter les contrôles

Le ministère de l'Intérieur a demandé ce mercredi 24 mars aux services de police de donner leurs masques FFP2 au personnel soignant. Plusieurs syndicats appellent leurs adhérents à ne plus contrôler les attestations de sortie, pour protester contre le manque de moyens de protection.

Une attestation dérogatoire de sortie est nécessaire pour sortir de chez soi en France depuis le 17 mars 2020
Une attestation dérogatoire de sortie est nécessaire pour sortir de chez soi en France depuis le 17 mars 2020 Crédit : AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Ils menacent de suspendre les contrôles des mesures de confinement. L'ensemble des syndicats de police, tous grades confondus, a lancé jeudi 26 mars "un avertissement solennel" au ministre de l'Intérieur concernant le manque de masques à disposition des fonctionnaires, en menaçant de suspendre les contrôles.

Dans un communiqué commun, l'intersyndicale prévient que "si les moyens de protection font défaut dans les services, les policiers ne feront que les missions réellement urgentes et ne procèderont plus au contrôle du confinement".

La veille, plusieurs syndicats avaient critiqué la décision du ministère de l'Intérieur de donner les stocks de la police en masques FFP2 au personnel soignant, sans compenser par d'autres types de masques. Les policiers, comme les gendarmes, ont à leur disposition des masques chirurgicaux, qu'ils estiment en quantité insuffisante.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Santé Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants