1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus et passeport vert : comment pourra-t-on voyager d'été ?
1 min de lecture

Coronavirus et passeport vert : comment pourra-t-on voyager d'été ?

INVITÉ RTL - Bruxelles a donné son feu vert à la mise en place d'un "passeport vert" afin de voyager en Europe pendant la crise sanitaire. Une "bonne nouvelle" pour Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage.

Illustration d'une voyageuse portant un masque à l'aéroport de Bâle-Mulhouse
Illustration d'une voyageuse portant un masque à l'aéroport de Bâle-Mulhouse
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Coronavirus et passeport vert : comment pourra-t-on voyager d'été ?
10:38
Julien Sellier & Sarah Belien

Alors que l'Île-de-France et les Hauts-de-France sont sur le point d'être reconfinés, on peut espérer que nous vivrons des jours meilleurs cet été. À quoi vont ressembler nos vacances ? Les frontières vont-elles rouvrir ? Bruxelles a dévoilé mercredi 17 mars le "passeport vert" pour voyager en Europe.

Ainsi, si l'on veut voyager, il ne sera pas obligatoire d'être vacciné. Avec ce "pass vert", il y a plutôt une volonté de rouvrir les frontières sans quarantaine et sans test à l'arrivée, d'où l'idée de ce certificat. Il sera gratuit, papier ou numérique. Chacun possèdera un QR code avec trois informations : votre vaccin, votre dernier test PCR ou antigénique, et si vous avez été malade et à quelle date, afin de savoir si vous êtes encore immunisé ou contagieux.

Une "bonne nouvelle" pour Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du voyage, syndicat qui regroupe près de 1.600 voyagistes. "Cette avancée européenne est plutôt bon signe, cela permettra de voyager ", affirme-t-il. Pourtant, ce projet était loin d'être gagné. "On posait des questions telles que l'égalité devant la possibilité de voyager, entre les personnes qui peuvent être vaccinées, et celles qui ont la possibilité de faire des tests et celles qui ne peuvent pas. Et la question de la protection des données personnelles aussi", expose Jean-Pierre Mas.

Si l'on pourra au moins voyager en Europe cet été, il n'y a en revanche pas beaucoup de visibilité quant aux voyages hors Union européenne. "Aujourd'hui on ne peut pas quitter l'UE sauf pour motif impérieux et rien ne nous donne une visibilité qui nous permet de penser que cet été, on pourra sortir de l'UE", a indiqué le président des Entreprises du voyage.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/