2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : comment une journée de cours se déroule-t-elle au collège ?

REPORTAGE - Port du masque, sens de circulation, lavage des mains... Au collège Joliot Curie de Longueau, près d'Amiens, élèves et professeurs s'adaptent aux règles sanitaires.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : comment une journée de cours se déroule-t-elle au collège ? Crédit Image : FRANK PERRY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier édité par Marie Zafimehy

Il est huit heures moins le quart, la sonnerie du début de journée va bientôt retentir... Devant la grille du collège Joliot Curie de Longueau, près d'Amiens, les élèves se lavent les mains au gel hydroalcoolique. Ensuite, à l'entrée de chaque salle, les profs pulvérisent aussi du gel sur les mains des élèves. "Les habitudes se prennent très vite, vous voyez les élèves ont tous le masque", se félicite le principal Stéphane Follet. "Là on vient de voir une embrassade, ça c’est plus compliqué d’expliquer aux élèves qu’il ne faut pas se serrer dans les bras."

Il faut aussi respecter le sens de circulation dans les couloirs pour limiter les croisements et ce n’est pas toujours évident : les élèves se perdent au milieu des nouveaux itinéraires. Un sentiment est quasi unanime : "Le masque, c’est énervant… Parfois on a du mal à respirer." Surtout qu’il a fait très chaud ces derniers jours.

Une toute nouvelle organisation

Au-delà de l’inconfort des élèves, le masque est un obstacle pour les professeurs. "Sans masque à cette époque de l’année j’en aurais identifié une moitié et là je pense que j’en ai identifié un quart", explique ainsi Fabienne Jamesse, professeur de physique. 

De même en cours d’anglais ou de musique, où il est difficile de s’exprimer et de chanter. Seuls les cours d’EPS permettent aux élèves de souffler. "C’est trop cool, sans masque, on peut enfin respirer, on est bien", confie l’un d’eux.

À lire aussi
Édouard Philippe à Deauville, le 4 septembre 2020 Coronavirus France
Les infos de 18h - Coronavirus : Philippe reconnaît "des erreurs de communication"


À la cantine, le nombre de plats a été réduit, les tables sont régulièrement désinfectées, il faut respecter un mètre distance. Bref, tout le monde ne peut pas manger avec ses copains. Ryan, en sixième est fataliste : "Au début du coronavirus on nous a dit que ça allait peut-être durer deux semaines, se souvient-il. Un jour on va peut-être enlever notre masque, on va peut-être le garder toute notre vie…"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants