1 min de lecture Noël

Coquillages : comment les recycler après les fêtes de fin d'année ?

Après les repas des fêtes de fin d'année, peu de solutions existent pour recycler les coquillages. Pourtant les idées ne manquent pas : une entreprise française du Morbihan a mis au point des montures de lunettes fabriquées à partir de coquilles vides.

ecologie C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Coquillages : comment les recycler après les fêtes de fin d'année ? Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Charles Deluermoz

En France, nous sommes les plus gros consommateurs de coquillages d'Europe. Chaque année, nous jetons à la poubelle 150.000 tonnes de coquilles d'huîtres, de palourdes ou de Saint-Jacques : tout va directement encombrer les décharges ou les incinérateurs.

Pour l'instant, peu de solutions de recyclage existent. C'est pourquoi l'entreprise Friendly Frenchy a eu l'idée de mettre ces coquillages... sur votre nez. Les coquilles vides sont d'abord récupérées, soit directement chez des producteurs, soit chez des poissonniers ou des restaurateurs pour être ensuite séchées, broyées et agglomérées avec une résine de plastique constituée de végétaux.

Les montures sont très réussies et les coquillages leur donnent une couleur particulière. La fabrication est entièrement française et, sur l'une des branches de la paire de lunettes, le bassin de production d'origine est gravé. Ainsi vous pourrez retrouver la lunette "Cancale" en Bretagne ou "étang de Thau" en Méditerranée

Quelles autres solutions ?

Renseignez-vous dans votre commune car certaines proposent de récupérer les coquilles vides après les fêtes. C'est le cas par exemple aux Herbiers ou à Marennes, où des entreprises les broient pour en faire un engrais agricole ou encore incorporent la poudre de coquille à la peinture des lignes blanches sur les routes

À lire aussi
Ballons de baudruches (illustration) Loire-Atlantique
Un ballon de baudruche lâché en 2018 à Châteaubriant est retrouvé à 1.141 km

L'industrie cosmétique les utilise également dans les crèmes de gommage corporel pour remplacer les micro billes de plastique interdites depuis deux ans car c'était une source de pollution de rivière et des océans. Désormais, le gommage à la coquille d'huître est beaucoup plus écologique !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Noël Huîtres Recyclage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants