1 min de lecture Bâtiment

Confinement : une formation dans le bâtiment spécialement dédiée aux femmes

REPORTAGE - Près de Lens, la formation "Des talents féminins dans le bâtiment" propose à des femmes d'apprendre leur futur métier de plaquiste, peintre ou menuisière.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Confinement : une formation dans le bâtiment spécialement dédiée aux femmes Crédit Image : Franck Antson/RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson édité par Quentin Marchal

En cette période de confinement, les actions de formation pour les demandeurs d’emploi se poursuivent partout en France. Près de Lens, à Loos-en-Gohelle, le secteur du bâtiment s’ouvre aux femmes avec une session qui leur est spécialement dédiée. "Des talents féminins dans le bâtiment" propose ainsi de former des futures plaquistes, peintres et menuisières.

Ce centre de formation des apprentis d’Auteuil accueille chaque année 150 jeunes et stagiaires qui découvre le bâtiment et l’éco-construction. Au cœur de ces ateliers, les personnes formées font du concret pour apprendre leur futur métier, souligne la directrice Anne Pennequin.

Depuis le mois de septembre, une douzaine de femmes, âgées de 22 à 40 ans et en recherche d’emploi, sont accueillies dans ce centre de formation. Parmi elles se trouve Émilie Leprêtre, une mère de famille qui découvre un nouveau métier de plaquiste. Dans l’équipe, il y a aussi Hélène Martial, 31 ans, toute menue, mais qui a déjà travaillé dans l’automobile. Elle alterne désormais ses journées entre l’atelier et les stages en entreprise.

Emilie, l'une des stagiaires avec son formateur Manuel Onard, des Apprentis d'Auteuil
Emilie, l'une des stagiaires avec son formateur Manuel Onard, des Apprentis d'Auteuil Crédit : Franck Anston/RTL
Helene Martial, 31 ans, en formation pour devenir plaquiste.
Helene Martial, 31 ans, en formation pour devenir plaquiste. Crédit : Franck Anston/RTL

Un contrat en entreprise espéré d'ici janvier

En France, la part des femmes dans le bâtiment est encore très minoritaire, avec seulement 12,3% de salariés. Cette main d’œuvre a pourtant toute sa place dans le secteur, selon Manuel Onard, formateur technique.

À lire aussi
Un particulier règle sa chaudière (illustration) pollution
Fin des chaudières à gaz : 100.000 emplois menacés

Du côté des entreprises, la demande reste forte malgré le contexte sanitaire et les chantiers se poursuivent. Sur le bassin de Liévin, on recense près de 250 offres d’emploi dans le bâtiment. 

Le centre de formation des Apprentis d'Auteuil a Loos en Gohelle accueille une 12aine de femmes sur 150 stagiaires au total.
Le centre de formation des Apprentis d'Auteuil a Loos en Gohelle accueille une 12aine de femmes sur 150 stagiaires au total. Crédit : Franck Anston/RTL

Cette formation, financée par la région Hauts-de-France, se poursuit jusqu’en janvier, date à laquelle les candidates espèrent décrocher un contrat en entreprise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bâtiment Formation Femmes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants