1 min de lecture Coronavirus France

Confinement : un passe-droit pour les restaurants de Rungis ?

À Rungis, les restaurants, qui servent de cantine aux grossistes, sont toujours ouverts malgré le confinement. Le plus grand marché d'Europe a obtenu une dérogation, ce qui provoque la colère des établissements contraints de rester fermés.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Confinement : un passe-droit pour les restaurants de Rungis ? Crédit Image : JEAN-PIERRE MULLER / AFP | Crédit Média : Valentin Boissais | Durée : | Date : La page de l'émission
Valentin Boissais
Valentin Boissais édité par Maeliss Innocenti

Nous sommes en l'an 2020 et dans toute la Gaule les tavernes sont fermées. Toutes ? Non ! En région parisienne, une poignée de gargotes résistent encore et toujours au confinement. Ce sont… les restaurants de Rungis.

Le plus grand marché d'Europe a obtenu une dérogation, ce qui provoque quelques crispations dans les 200.000 établissements qui, eux, doivent rester fermés. Ils dénoncent un passe-droit.

"Il n'y a pas de passe-droit. C'est normal, qu'à un moment donné, les 12.000 salariés de Rungis aient besoin de casser la croûte. Le restaurant à Rungis, c'est la cantine des grossistes. C'était mon devoir de leur permettre de se restaurer. J'ai même mes gars qui regardent qu'il n'y ait pas de personnes extérieures à Rungis et que les mesures barrières soient bien respectées. On ne fait pas n'importe quoi", a répondu Stéphane Layani, président de Rungis, au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Rungis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants