1 min de lecture Confinement

Confinement : que risque-t-on en prenant sa voiture pour se mettre au vert ?

En ce week-end pascal, qui coïncide avec les vacances scolaires, certains comptent bien braver le confinement pour rejoindre leur résidence secondaire ou rendre visite à leur famille.

>
Confinement : que risque-t-on en prenant sa voiture pour se mettre au vert ? Crédit Image : Geoffroy Van Der Hasselt / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat | Durée : | Date :
Générique 1
Julien Fautrat édité par Léa Stassinet

La tentation est grande en ce week-end pascal placé sous le signe de la chaleur et du beau temps. Mais, confinement oblige, il est toujours interdit de quitter son domicile hormis pour  des déplacements brefs, inscrits sur l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à chaque sortie.

Pour tenter de faire rebrousser chemin à ceux qui auraient l'idée de braver le confinement, les contrôles routiers se sont multipliés depuis vendredi 10 avril. L'idée est de faire renoncer les Français, en vacances ou non, qui souhaiteraient rejoindre leur résidence secondaire ou rendre visite à leur famille pour Pâques.

"La sanction est évidemment l'amende prévue pour l'absence d'attestation dérogatoire", explique au micro de RTL la commissaire Marine Bénichou, cheffe de la division régionale de la circulation. "Nous sommes en mesure de savoir si les personnes ont déjà été verbalisées et si elles sont en situation de récidive". La commissaire rappelle les montants de l'amende : 135 euros la première fois et 200 euros en cas de récidive.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Amende
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants