1 min de lecture Coronavirus

Confinement : les gendarmes "sont engagés", dit le général Jean-Philippe Lecouffe

INVITE RTL - Pendant cette crise sanitaire, les gendarmes sont sur le qui-vive pour faire respecter au quotidien les mesures de confinement. "Leur moral varie aussi avec le respect et la considération qui sont donnés aux consignes", a expliqué le général Jean-Philippe Lecouffe.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Confinement : les gendarmes "sont particulièrement engagés", dit le général Jean-Philippe Lecouffe Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Camille Descroix

Alors que la période de confinement devrait sans doute s'étendre pour l'ensemble de la population française, les gendarmes continuent de faire respecter les consignes de confinement au quotidien. Malgré la fatigue, "ils sont particulièrement engagés", a rappelé le général Jean-Philippe Lecouffe, sous-directeur de la police judiciaire au sein de la gendarmerie nationale, interrogé au micro de RTL ce jeudi 26 mars.


"La gendarmerie est une grande famille, ça touche tous les gendarmes. En premier, on pense à sa famille, à tous ses camarades", a-t-il confié après l'annonce du décès d'un premier gendarme des suites du Covid-19. Concernant le moral des troupes, il répond : "Les gendarmes ressentent de la fatigue, ils sont sous stress. Mais ils sont particulièrement engagés, tournés vers la mission qui est de protéger les Français", a-t-il martelé. "Leur moral varie aussi avec le respect et la considération qui sont donnés aux consignes", a-t-il ajouté.

Alors que les masques manquent cruellement dans certains secteurs, ce dernier a expliqué qu'il n'était pas nécessaire qu'ils en portent en permanence. "En revanche, on a doté les gendarmes de masques qu'ils peuvent revêtir quand ils se trouvent dans une grande promiscuité avec les gens ou dans un espace confiné", a-t-il précisé. "Le reste du temps, c'est l'observation des mesures barrières. On essaie de respecter à chaque fois que c'est possible le lavage des mains...etc", a-t-il poursuivi.

Au sujet des violences intra-familiales, qui peuvent survenir dans les foyers, ce dernier a rappelé l'engagement de la gendarmerie : "Tous les publics vulnérables restent notre priorité. Vous pouvez faire le 17 et on enverra des patrouilles pour intervenir. On peut aussi déposer plainte, le service est toujours assuré. On est présent, on garde le contact", a-t-il conclu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Gendarmerie Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants