1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Comment une orque s'est-elle retrouvée dans la Seine ?
1 min de lecture

Comment une orque s'est-elle retrouvée dans la Seine ?

Une jeune orque mâle se promène dans la Seine entre le Havre et Rouen. Son arrivée en Normandie pose de nombreuses questions.

Une orque (illustration)
Une orque (illustration)
Crédit : Marty MELVILLE / AFP
Comment une orque s'est retrouvée dans la Seine ?
00:02:45
Laurent Tessier - édité par Nicolas Barreiro

À la surprise générale, une orque se balade actuellement dans la Seine. L'animal a été repéré par cinq remorqueurs du Havre il y a une semaine, près du pont de Normandie. La scène a même été filmée. 

La présence de cette orque a été observée jusqu'à Barneville-sur-Seine, dans l'Eure, à 20km de Rouen. Le groupe d'études des cétacés du Cotentin (GECC) est actuellement en mission d'observation. "L'animal mesure aux alentours de quatre mètres. Comme c'est un mâle, ça reste un individu assez petit donc peut-être un jeune", explique la directrice du GECC, Delphine Eloi. "On sait qu'il est en mauvaise santé. On voit aussi que son aileron dorsal est complètement recourbé. Ça peut traduire aussi le fait qu'il ne va pas assez en profondeur".

Cet évènement reste très rare. Il n'est pas fréquent de voir d'orques le long des côtes françaises et encore moins en Normandie. On se demande alors comment cela peut être possible. "Si c'est un jeune individu, il a pu être chassé de son groupe à la mort de la matriarche", suppose Delphine Eloi. "Les jeunes mâles partent après du groupe et errent jusqu'à trouver un nouveau groupe. Certains restent solitaires. Ce sont des animaux très sociaux donc ce n'est pas évident pour eux de vivre en solitaire". 

Pas de danger pour les baigneurs

Une autre raison pourrait expliquer sa présence en Normandie, la chasse. L'orque se nourrit de poissons et de mammifères marins. Selon le GECC, l'animal pourrait provenir de populations de l'Atlantique Nord. On manque encore de photos pour en savoir plus. À l'heure actuelle, l'orque se trouve entre Le Havre et Rouen. 

À lire aussi

Si vous le croisez, "pas de panique", rassure le groupe d'études. "Une orque n'a jamais attaqué de personnes en milieu naturel. L'animal est quand même en mauvaise santé donc il ne faut surtout pas le déranger et essayer de garder ses distances".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.