1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Italie : un Florentin estime que son café coûte trop cher et fait appel à la police
2 min de lecture

Italie : un Florentin estime que son café coûte trop cher et fait appel à la police

En Italie, le café c’est sacré. À Florence, un client qui jugeait que l'expresso décaféiné qui lui avait été servi était trop cher a obtenu gain de cause, et l'établissement a reçu une amende.

Un café (image d'illustration)
Un café (image d'illustration)
Crédit : AFP
Italie : un Florentin estime que son café coûte trop cher et fait appel à la police
00:02:38
Italie : un Florentin estime que son café coûte trop cher et fait appel à la police
00:02:38
Micro générique Switch 795x530
Pierre-Louis Mauger

Il y a quelques jours, un client se rend dans un petit café : le Ditta Artigianale, qui a remporté le titre de meilleur torréfacteur de café italien en 2019… Il y commande un expresso décaféiné, mais au moment de régler sa consommation, c’est la douche froide. Il constate que celui-ci coûte 2 euros, et pour lui, c’est un scandale. Il voit rouge et décide d’appeler la police.

Les forces de l’ordre lui donnent alors raison et décident même de sanctionner l’établissement, en lui infligeant une amende de 1.000 euros. La raison : le non-affichage des tarifs. Le client reproche au café de ne pas avoir clairement indiqué le prix de l’expresso derrière le comptoir, alors que c’est obligatoire.    

En Italie, une trentaine de millions d’expressos sont consommés chaque jour. La boisson est si populaire que le pays a même candidaté pour l’inscrire au patrimoine immatériel de l'Unesco. Ce prix, jugé abusif par le client du Ditta Artigianale, pourrait devenir malheureusement de plus en plus courant. Un expresso est vendu en général 1 euro dans les bars italiens, mais l’inflation et les problèmes d’approvisionnement ont fait augmenter les tarifs.

Un expresso qui a toujours été plus cher

Francesco Sanapo, le propriétaire du Ditta Artigianale, estime que ses prix, légèrement plus élevés sont justifiés, car son café provient d'une petite plantation mexicaine, et il est "préparé avec soin par ses baristas".

À lire aussi

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le gérant du café florentin s'est mis en colère : "Ils m'ont mis une amende parce que quelqu'un s'est offusqué de payer 2 euros un café décaféiné. Pouvez-vous le croire ? (…) Encore aujourd'hui, quelqu'un peut s'énerver, appeler la police et nous mettre en difficulté à cause d'une loi désuète". Il explique également que les tarifs ont toujours été plus hauts du fait de son positionnement. Dès son ouverture en 2013, l'expresso était vendu 1,50 euro.

Une association de défense des petites entreprises est montée au créneau pour le défendre, et de nombreux Florentins, fidèles clients de cette institution, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils continueraient à s’y rendre, même si les prix venaient à augmenter !

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/