2 min de lecture Éducation nationale

Comment le gouvernement veut aider les collégiens à faire leurs devoirs

ÉCLAIRAGE - Le dispositif "Devoirs faits", mis en place à compter du lundi 6 novembre dans 7.100 collèges de France, coûtera 220 millions d'euros par an.

Le dispositif "Devoirs faits" débute lundi 6 novembre.
Le dispositif "Devoirs faits" débute lundi 6 novembre. Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et Marie Guerrier

Cette année, la rentrée se fait en deux temps pour Jean-Michel Blanquer. Après avoir annoncé son projet phare pour l'école primaire en septembre - à savoir le dédoublement des classes de CP dans 2.500 établissements situés en réseaux d'éducation prioritaire (REP+) - le ministre de l'Éducation nationale lance "Devoirs faits", son dispositif emblématique pour le collège.

Dès lundi 6 novembre, les collégiens, de la 6e à la 3e, qui le souhaitent pourront bénéficier de quatre heures hebdomadaires, "soit une heure par jour", de soutien scolaire gratuit "pour lutter contre les inégalités", développe Jean-Michel Blanquer dans les colonnes de 20 Minutes, dimanche 5 novembre. Il ne s'agit pas d'un cours supplémentaire, mais "d'un temps dédié à la réalisation des devoirs".


L'objectif ministériel est de permettre aux élèves de pouvoir travailler dans le calme, de faire des exercices, de répéter leur leçons et d'exercer leur mémoire et leur sens de l'analyse, avec la possibilité d'être aidé quand ils en ont besoin. Au total, "220 millions d'euros sont destinés à financer ce dispositif pour les collégiens en 2018".

À lire aussi
Des lycéens passant les épreuves du bac (illustration) enseignement
Classement des lycées 2019 : votre établissement a-t-il de bons résultats ?

Qui va bénéficier du dispositif ?

Dans la même interview, Jean-Michel Blanquer promet que la mesure "sera appliquée dans les 7.100 collèges de France". Les collégiens doivent se porter volontaires. "Environ 25% des collégiens" souhaiteraient en bénéficier, "mais cela pourrait monter à 35% des élèves, lorsque le dispositif sera mieux connu des collégiens et de leurs familles", estime le ministre.

Au moment du conseil de classe du premier trimestre, les professeurs pourront encourager les élèves en difficulté à s'inscrire. Priorité sera donnée là où les effectifs sont importants.  Les groupes ne devraient pas dépasser 10 à 15 élèves, l'aide aux devoirs étant personnalisée.

Jean-Michel Blanquer a, par ailleurs, annoncé que le dispositif sera instauré à l'école primaire dès la rentrée 2018.

Qui va assurer ces heures d'études dirigées ?

Selon le ministre, "à ce jour, 50% des coordinateurs de la mesure dans chaque collège sont des enseignants, 30% des CPE (conseillers principaux d’éducation) et 20% des membres des équipes de direction. Et il y aura a minima un accompagnant pour quinze élèves."

Professeurs volontaires payés en heures supplémentaires, assistants d'éducation et associations seront mobilisés. S'y ajoutent 7.000 jeunes en service civique. "Mais notre objectif est d'atteindre 10.000. Nous allons donc encore en recruter", explique Jean-Michel Blanquer. "Ce dispositif est l’occasion pour les enseignants d’expliciter aux élèves quel est l’enjeu d’une leçon et ce qu’ils doivent faire ensuite par eux-mêmes."
Les rectorats n'ont pas encore communiqué à tous les établissements le budget d'heures supplémentaires dont il dispose, d'autres viennent tout juste d'être informés. Le ministre en convient : il va encore falloir quelques jours pour tout organiser.

À quelle heure de la journée sont-elles programmées ?

Chaque collège peut organiser le dispositif à sa manière. "En fin de journée dans 35% des collèges, et lors de la pause méridienne ou des heures de permanence dans 65% des établissements (notamment en zone rurale en raison des contraintes de transport)", annonce le ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Collège Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790820607
Comment le gouvernement veut aider les collégiens à faire leurs devoirs
Comment le gouvernement veut aider les collégiens à faire leurs devoirs
ÉCLAIRAGE - Le dispositif "Devoirs faits", mis en place à compter du lundi 6 novembre dans 7.100 collèges de France, coûtera 220 millions d'euros par an.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/comment-le-gouvernement-veut-aider-les-collegiens-a-faire-leurs-devoirs-7790820607
2017-11-06 16:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zxWfT46ODeCtowJsyz6_Xg/330v220-2/online/image/2017/1106/7790823994_le-ministre-de-l-education-souhaite-le-retour-a-une-seule-serie-d-epreuves.jpg