1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Code du travail : "La réforme est abordée de manière caricaturale", affirme un avocat
2 min de lecture

Code du travail : "La réforme est abordée de manière caricaturale", affirme un avocat

DÉBAT - Alors que certains dénoncent un cadeau fait aux patrons, d'autres saluent cette initiative qu'ils qualifient d'avancée majeure.

Le Code du travail (Illustration)
Le Code du travail (Illustration)
Crédit : AFP / FRED TANNEAU
Code du travail : "La réforme est abordée de manière caricaturale", affirme un avocat
00:06:33
Code du travail : "La réforme est abordée de manière caricaturale", affirme un avocat
00:06:36
Yves Calvi & Amélie James

Le 30 août dernier, le gouvernement dévoilait le contenu des cinq ordonnances réformant le Code du travail. L'exécutif défend alors "une réforme équilibrée et efficace" qui "donne la priorité aux TPE et PME". Celle-ci prévoit de simplifier le dialogue social au sein de l'entreprise, notamment par une fusion des instances de représentation. Depuis son annonce, cette mesure divise l'opinion. Alors que certains dénoncent un cadeau fait aux employeurs, d'autres saluent cette initiative qu'ils qualifient d'avancée majeure pour les salariés.  

Ces ordonnances confient aux entreprises la possibilité de négocier le niveau de la plupart des primes, qui relevaient jusque-là des branches professionnelles. Les caractéristiques des CDD pourront, elles, être négociées dans la branche. 

Cette reforme est abordée de manière caricaturale depuis le début.

Erwan Jaglin, avocat en droit social

Pour Christophe Ramaux, enseignant à La Sorbonne et membre des Économistes Atterrés, cette réforme "favorise le patronat le plus rétrograde et autocrate". "Le gouvernement ne met pas en place un vaste plan de reconstruction pour satisfaire tous les besoins insatisfaits. Le code auquel il faudrait s'attaquer est celui du capital", regrette l'enseignant. 

À l'inverse, Erwan Jaglin, avocat en droit social chez Vivant Chiss considère la réforme de code du travail comme une "vraie avancée". 
"Cette reforme est abordée de manière caricaturale depuis le début. En réalité, les entreprises, petites ou grandes, réclament du dialogue social", atteste-t-il.

Vers une création d'emplois ?

Dans un entretien donné à l'hebdomadaire Le Point, Emmanuel Macron avait qualifié cette réforme de "transformation profonde". "Elle doit être assez ambitieuse et efficace pour continuer à faire baisser le chômage de masse et permettre de ne pas revenir sur ce sujet durant le quinquennat", avait justifié le Président. 

À écouter aussi

Selon Christophe Ramaux, ces ordonnances ne vont pour autant pas permettre la création d'emplois. "Ce qui crée de l'emploi, c'est de la croissance. Pour avoir de la croissance, il faut des hausses de salaires, de la sécurité et gérer autrement les grandes entreprises". Ce à quoi l'avocat Erwan Jaglin rétorque : "Je pense au contraire que l'emploi va pouvoir être créé par ces ordonnances puisqu'elles vont donner de la confiance aux entreprises. Quand on a une prévisibilité sur ce que va coûter l'emploi, on a tendance a avoir moins peur d'embaucher".   

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/