1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Christian Parra, grand chef cuisinier du Sud-Ouest, est décédé
1 min de lecture

Christian Parra, grand chef cuisinier du Sud-Ouest, est décédé

Christian Parra, un des grands cuisiniers du Sud-Ouest à l'aura internationale, est décédé samedi à l'âge de 75 ans à Bayonne.

000_Par8246223
000_Par8246223
La rédaction numérique de RTL & AFP

Il était devenu célèbre pour ses recettes du boudin noir, du saumon de l'Adour et de la ventrèche de thon. Christian Parra est décédé à l'âge de 75 ans à Bayonne, a indiqué sa famille. À la retraite depuis 2002, il avait tenu pendant près de 30 ans une ancienne auberge de mariniers au bord de l'Adour, sur le chemin de halage à Urt près de Bayonne : l'Auberge de la Galupe

Deux étoiles au guide Michelin

Né à Bayonne en 1939, Christian Parra a passé son enfance autour de l'épicerie-quincaillerie familiale et de la ferme de son grand-père à Urt. En 1989, il avait obtenu sa première étoile au prestigieux guide gastronomique Michelin, puis sa seconde en 1996. Et c'est autour des produits des terroirs basque, béarnais, gascon et landais qu'il a développé une cuisine toute de fraîcheur et du goût juste.

À commencer par le porc basque, auquel il consacra un livre, Mon cochon de la tête aux pieds. Au menu ? Hure de couenne de porc au piment d'Espelette, queues de langoustines rôties à la crème de lard, salade de pied de porc aux pommes de terre, sauté d'échine de porc au citron confit et surtout son boudin noir, celui de la ferme familiale.

Une aura internationale

À l'Auberge de la Galupe, aux côtés de son épouse Anne-Marie, décédée en 2013, il avait aussi fait connaître aux Français la délicate ventrèche de thon, plat inconnu alors en France et qu'il avait découvert au Pays Basque espagnol. Sans oublier le rare saumon sauvage de l'Adour, qu'il récupérait tout frais auprès de ses amis pêcheurs du fleuve.

À lire aussi

Très soucieux de la transmission du savoir-faire culinaire français, il avait formé au Lycée hôtelier de Biarritz des dizaines de futurs jeunes chefs, comme Sébastien Gravé (restaurant Pottoka à Paris). Connu aussi internationalement, Christian Parra avait été invité notamment par le mouvement gastronomique mondial "Slow Food" au Salon du goût à Turin, ainsi qu'à Hong Kong.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/