1 min de lecture Humour

Chicandier raconte son week-end de folie

BILLET - Jason Chicandier nous dévoile à quoi ressemblent ces week-ends. On comprend mieux pourquoi il a envie de mourir chaque lundi.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Chicandier raconte son samedi soir Crédit Image : Linh PHAM / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jason Chicandier

J'ai passé un week-end de folie, du coup j'ai envie de crever. On s'est défoncé la gueule, on s'est mis bleu métal. On a attaqué samedi midi, j'ai préparé ma petite blanquette. À midi, deux quilles de rouge et une bouteille de Get 27 pour digérer, on n'était pas mal.

On arrive à 18h30 sur le parking du Macumba. Là on avait tout prévu : du whisky, des chips, la sono à fond. Je savais qu'on allait passer une soirée de rêve. Là, mes potes sont arrivés dans la Subaru, on a tapé des freins à main en matant les gonzesses. Le regard un peu fier, et là mon pote me dit : "J'ai l'impression d'être Jack Nicholson dans Easy Rider." 

Après on est rentré en boîte, je suis allé direct sur la piste avec ma fameuse danse de la loutre sous cortisone. Moonwalk à la Michael Jackson. Et bim ! Je fais péter un magnum de J&B. 

Après, soirée classique : concours de cul-sec et pogo, on s'est poilé. On s'est fait virer de la boîte, derrière on s'est pris la tête avec des mecs de Versailles. Et bim ! On a fait la bagarre. On s'est levé vers midi, on attaqué à la bière. On s'est fait deux grosses côtes de bœuf et derrière deux bouteilles de jaune à la pétanque. Quand le lundi matin tu as envie de te défenestrer, c'est que le week-end fut de qualité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Société Le billet du jour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants