1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Chasse et police : quand le patron des chasseurs Willy Schraen n'a pas le sens du timing
1 min de lecture

Chasse et police : quand le patron des chasseurs Willy Schraen n'a pas le sens du timing

DÉCRYPTAGE - En pleine série noire d'accidents de chasse et après des propos chocs la semaine dernière, Willy Schraen, le président de la Fédération nationale des chasseurs, veut faire des chasseurs des policiers de proximité.

Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs
Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Chasse et police : quand le patron des chasseurs Willy Schraen n'a pas le sens du timing
00:02:04
Chasse et police : quand le patron des chasseurs Willy Schraen n'a pas le sens du timing
00:01:59
Céline Landreau & Cassandre Jeannin

Faire des chasseurs des policiers de proximité. Telle est la proposition de Willy Schraen dévoilée dimanche 14 novembre dans le JDD. Le président de la Fédération nationale des chasseurs aimerait signer des partenariats avec les communes qui le souhaitent pour que des agents de la fédération nationale des chasseurs puissent dresser des procès verbaux, constater des flagrants délits. Objectif : lutter contre "la délinquance rurale et environnementale (...) Être dans le constat, pas dans la sommation", a-t-il précisé.

Le patron des chasseurs suscite donc à nouveau le débat peu de temps après avoir provoqué la polémique. En effet, la semaine dernière sur RMC Willy Schraen avait lancé : "Toi tu penses qu'on est là pour réguler mais t'as pas compris que nous c'est une passion, qu'on prend du plaisir dans l'acte de chasse ?

Une proposition qui fait réagir et des propos chocs à quelques jours d'intervalle au moment où les accidents de chasse font régulièrement les gros titres de l’actualité. Des accidents qui ne sont pas toujours faciles à expliquer, même pour le patron des chasseurs, qui avait déclaré : "Un vététiste qui passe sur un chemin à 40 mètres, il n'y a rien qui pourra expliquer pourquoi il a tiré. Lui, ses yeux ont vu quelque chose. Je ne sais pas la passion, un contrejour, quelque chose, il a cru voir un sanglier là où des millions de personnes auraient vu un mec sur un vélo en train de rouler sur un chemin".

Willy Schraen veut aller à la rencontre des maires cette semaine pour défendre sa proposition. On verra donc si les élus sont réceptifs.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire