2 min de lecture Charlie Hebdo

"Charlie Hebdo" : les anciens locaux, visés par les attentats de janvier 2015, ont retrouvé un locataire

Plus d'un an après la tuerie perpétrée par les frères Kouachi, les locaux de la rue Nicolas-Appert ont enfin retrouvé un locataire.

Devant l'immeuble de "Charlie Hebdo" le 9 janvier 2015.
Devant l'immeuble de "Charlie Hebdo" le 9 janvier 2015. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Michael Ducousso Journaliste

Depuis l'attaque terroriste qui a frappé le journal satirique, le 7 janvier 2015, la rédaction de Charlie Hebdo est restée vide. Aucun locataire n'a voulu reprendre le local de la rue Nicolas-Appert, dans le XIe arrondissement de Paris, jusqu'à aujourd'hui. Car le groupe SOS vient de signer le bail. D'après nos confrères du Parisien qui révèlent l'information, l'entreprise sociale qui gère notamment le café situé au centre de la place de la République, devrait éditer son magazine Up le mag, dans ces locaux.

Cela correspond à la volonté de la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP) qui, depuis la levée des scellés en juin, cherchait à louer ces 280m² de bureaux "de préférence [à] une association ou une entreprise du secteur créatif". La RIVP avait d'abord proposé le local rénové - les trous des impacts de balles ont été bouchés, tout a été repeint en blanc, et les cloisons ont été abattues pour en faire un open space - à la rédaction des Jours. Le site d’information, lancé par d’anciens journalistes de Libération, a finalement décliné malgré un loyer fixé à 4 500 € par mois.

Nous avons eu une émotion en entrant dans les lieux

Jean-Marc Borello, président de SOS
Partager la citation

Si le bailleur a mis tant de temps à retrouver un locataire, c'est bien évidemment à cause de la tuerie qui a eu lieu entre ces murs. Le président de SOS, Jean-Marc Borello, le reconnaît : "Nous avons eu une émotion en entrant dans les lieux. Mais c’était l’envie de l’équipe et il faut que la vie continue", explique-t-il avant d'insister : "Je pense qu’il ne faut pas céder à la peur, donner le sentiment que les auteurs de la tuerie ont gagné".

La vingtaine de membres qui constituent la rédaction de Charlie Hebdo ont, eux, emménagé dans de nouveaux locaux sécurisés et situés à une adresse tenue secrète.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charlie Hebdo Attentats en France Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants