2 min de lecture Société

Changement d'heure : 4 conseils pour se protéger à vélo

Avec les nuits plus longues, les risques à vélo augmentent. RTL vous donne quelques conseils pour éviter les accidents.

Un vélo de nuit à Ouistreham (illustration)
Un vélo de nuit à Ouistreham (illustration) Crédit : SAMEER AL-DOUMY / AFP
Coline Daclin Journaliste

Le passage à l'heure d'hiver, c'est ce week-end. Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre, il faudra reculer les aiguilles du cadran d'une heure. À trois heures du matin, il sera deux heures. Avec des nuits de plus en plus longues, les risques sur la route augmentent. Les autorités appellent donc les usagers à se rendre visible.

Pour les cyclistes en particulier, la période peut être dangereuse. Elle est généralement marquée par un pic d'accidentalité, explique la Sécurité routière dans un communiqué. Elle rappelle qu'il y a déjà eu une "forte hausse de la mortalité des cyclistes" ces derniers mois. 

"En septembre, 37 cyclistes ont été tués ce qui est le bilan le plus dramatique des 10 dernières années. Il ne faut pas oublier que 21 % des cyclistes tués ou blessés le sont la nuit", indique Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière. RTL.fr vous lire quelques conseils pour éviter les accidents.

1. Vérifier que vous avez les équipements obligatoires

Première chose à faire, vérifier que vous êtes bien dans les règles. Le port du casque est hautement recommandé, et obligatoire pour les moins de 12 ans. Vérifiez que vous disposez qu'une sonnette en état de marche. Tout vélo doit aussi être équipé de catadioptres à l'avant, sur le côté et à l'arrière. 

À lire aussi
Toulouse
Toulouse : un trafic de vélos électriques vers la Roumanie démantelé

La nuit et quand la visibilité est insuffisante, des feux de position avant et arrière sont obligatoires. Enfin, si vous circulez le soir, hors agglomération, vous devez porter un gilet de haute visibilité. En cas de non-respect de ces règles, vous risquez une amende de 11 à 38 euros.

2. Se rendre visible par ses vêtements

Pour être bien vus par les automobilistes, les cyclistes doivent se rendre visible. Marie Gautier-Melleray conseille de "porter des vêtements clairs" et des brassards rétro réfléchissants. Vous pouvez vous munir en plus de divers dispositifs comme des réflecteurs à placer sur les rayons, des bandes réfléchissantes pour pantalon, ou encore des réflecteurs magnétiques à placer sur les vêtements ou le sac. Certains casques disposent aussi de feux arrières.

3. Se signaler sur la route

Les automobilistes peuvent avoir du mal à anticiper vos décisions sur la route. Pour circuler en toute sécurité, mieux vaut donc vous signaler avant de vous déplacer. La règle de base, c'est de lever le bras pour prévenir quand vous tournez. Mais il existe aussi des clignotants à intégrer au vélo, ou des sacs avec un système de LED clignotantes.

4. Restez vigilant en permanence

Enfin, dernière règle et la plus évidente, rester toujours vigilant aux autres usagers, y compris les plus fragiles comme les piétons. Parfois, on pense à tort être visible. La déléguée interministérielle à la sécurité routière encourage ainsi les cyclistes à "bien faire attention aux angles morts notamment de bus ou poids lourd". De manière générale, rien ne sert non plus de faire la course, mieux vaut arriver en vie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Changement d'heure Sécurité routière
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants