1 min de lecture Social

"Cette fraternité, il faut la cultiver", soutient El Hadji Gora Diop

INVITÉ RTL - El Hadji Gora Diop, journaliste de formation, tient un hôtel à Roubaix où il héberge en grande partie des SDF, des réfugiés et des demandeurs d'asile.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
"Cette fraternité, il faut la cultiver", soutient El Hadji Gora Diop Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Nicolas Barreiro

La pandémie de coronavirus a frappé de plein fouet le monde de l'hôtellerie mais aussi les personnes en situation de précarité. El Hadji Gora Diop, gérant d'un hôtel Formule 1 à Roubaix, invité sur RTL, ne voit pas pourtant pas sa fréquentation baisser.

À la tête de l'établissement depuis plus de 20 ans, le Franco-Sénégalais au parcours atypique n'a pas hésité à mettre à disposition 80% de son hôtel en octobre, pour la trêve hivernale. "J’avais l’habitude de loger des demandeurs d’asile, des réfugiés et des SDF", explique l'hôtelier.

"Il y a de l'amalgame, un rejet de l'autre", déplore El Hadji Gora Diop, "ça ne colle pas aux valeurs de la République française", poursuit-il. "C'est un pays qui a des valeurs, des valeurs fondamentales. (…) C'est ce que je leur dis (aux résidents de l'hôtel), ils ont la chance d'être dans un pays de libertés et de fraternité. Cette fraternité, il faut la cultiver, elle ne vient pas d'elle-même", soutient l'ancien sans-papier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Société SDF
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants