1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Carlos Ghosn devrait toucher 765.000 euros par an de retraite
1 min de lecture

Carlos Ghosn devrait toucher 765.000 euros par an de retraite

L'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan a fait valoir ses droits à la retraite en démissionnant en janvier dernier selon Franceinfo. Une retraite qui s'élèverait à 765.000 euros par an.

Carlos Ghosn, en janvier 2013 (Archives).
Carlos Ghosn, en janvier 2013 (Archives).
Crédit : GEOFF ROBINS / AFP

Un scandale de plus pour Carlos Ghosn ? Les révélations s'enchaînent au sujet de l'ancien magnat automobile. Franceinfo affirme ce mardi 2 avril que l'ex-PDG de Renault a fait valoir ses droits à la retraite en envoyant sa lettre de démission le 24 avril dernier. Un courrier obligatoire pour qu'il puisse par la suite réclamer ses droits à la retraite. Une retraite chapeau qui s'élève à 765.000 euros par an jusqu'à sa mort, d'après les estimations de Proxinvest.

Franceinfo précise en outre que Renault n'aurait pas d'autre choix que de lui verser cette somme annuelle. Seule marge de manœuvre du groupe automobile, le non versement d'une partie de sa rémunération de 2018. En effet, le constructeur français est en droit d'amputer son ancien patron d'une partie de son salaire fixe d'un montant d'un million d'euros en arguant que Carlos Ghosn n'était pas présent physiquement dans l'entreprise depuis son arrestation au Japon le 19 novembre dernier.

Renault devra trancher sur sa rémunération de 2018

Autre somme qui pourrait lui passer sous le nez, la part variable de sa rémunération qui pourrait atteindre 1,2 million d'euros. Le constructeur automobile peut en effet mettre en exergue les objectifs financiers non atteints par le groupe l'an dernier en raison de la mauvaise publicité dont a fait l'objet Renault à cause des soupçons de malversations financières pesant sur son ancien patron.

Ce mercredi 3 avril se tiendra le conseil d'administration du constructeur automobile français qui va devoir à cette occasion trancher sur deux questions. La première concernera le résultat de l'enquête interne diligentée au sujet de son mariage au château de Versailles en octobre 2016. Une prestation évaluée à 50.000 euros, en contrepartie d'une convention de mécénat signée entre l'établissement public et la marque au losange. Deux signalements au parquet de Nanterre ont été faits à ce sujet. L'autre sujet sera le montant à verser à Carlos Ghosn comme rémunération au titre de l'année 2018.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire