1 min de lecture Océans

Cap-Vert : une centaine de dauphins échoués sur une plage

Sur une plage du Cap-Vert, les carcasses d'une centaine de dauphins, des adultes avec leurs petits, ont été retrouvées échouées sur la rive orientale de Boa Vista.

Dauphin échoué sur une plage (illustration)
Dauphin échoué sur une plage (illustration) Crédit : Capture Facebook / Gendarmerie Nationale
Louis Rigaudière et AFP

Un mystère encore inexpliqué. Ce 24 septembre, 163 dauphins, des adultes avec leurs petits ou des jeunes, se sont échoués sur la rive orientale de Boa Vista, une des îles qui forme l'Etat insulaire au large de l'Afrique de l'Ouest, explique Katia Lopes, une coordinatrice de BIOS.CV. 

Des images spectaculaires filmées notamment par l'ONG cap-verdienne BIOS.CV et diffusées sur les réseaux sociaux montrent les mammifères échoués sur le sable ou dans quelques centimètres d'eau sur des centaines de mètres le long d'une plage de l'archipel. Des dizaines de personnes les poussent ou les tirent par la queue pour les remettre dans les flots de l'Atlantique, en vain. 

La défenseure de l'environnement Katia Lopes a bon espoir que ces morts massives aura quand même un peu de positif pour la cause de la conservation et pour la compréhension du phénomène. 

Des prélèvements effectués

En fin de journée, malgré la mobilisation de défenseurs de l'environnement, de pompiers, d'insulaires et même de touristes étrangers, 136 dépouilles ont été dénombrées, laissant supposer qu'une partie d'entre eux avaient pu reprendre la mer, quitte à aller mourir ailleurs. Ces dauphins dits d'Electre ou péponocéphales, communs au large du Cap-Vert, étaient apparemment venus expirer là dans la nuit. 

À lire aussi
La pêche du thon rouge près des Iles Baléares en 2010. En 2007, sous la pression d'ONG de défense de l'environnement, les prises ont été limitées à 13.500 tonnes, ce qui a permis une reconstitution de la population. océans
Environnement : le matériel de pêche, cette pollution silencieuse

Le Cap-Vert est, comme d'autres régions du monde, coutumier des échouements de mammifères marins, dont les causes peuvent être multiples, expliquées ou non, d'origine humaine ou pas. "Autant que ça, c'est plus rare, mais c'est arrivé par le passé, comme en 2007, quand nous en avions eu plus de 200 de cette même espèce", rappelle Katia Lopes. 

Des prélèvements ont été effectués sur 50 dauphins et quatre carcasses ont été congelées. Des vétérinaires de l'université de Las Palmas (îles Canaries) sont attendus pour se pencher sur les causes du phénomène.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Océans Environnement Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants