1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Cancer du sein : la directrice de "RoseUp" redoute "un engorgement des services de cancérologie"
1 min de lecture

Cancer du sein : la directrice de "RoseUp" redoute "un engorgement des services de cancérologie"

INVITÉE RTL - Dans un contexte de crise sanitaire, Céline Lis-Raoux, directrice de l'association "RoseUp", redoute que certains malades se retrouvent avec des "cancers avancés".

Une chambre d'hôpital (Illustration)
Une chambre d'hôpital (Illustration)
Crédit : Idhir Baha / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
RTL Soir Week-End du 26 septembre 2021
01:09:55
Julien Sellier - édité par Florise Vaubien

La semaine prochaine, le 1er octobre, s'entame le début de l'Octobre rose : le mois consacré à la lutte contre le cancer du sein. L'occasion de faire intervenir les différents acteurs qui mènent ce combat à travers toute la France. Les professionnels de santé, les associations et les ONG poursuivent leur mobilisation pour l'information sur le dépistage du cancer du sein.

Céline Lis-Raoux, directrice de l'association RoseUp, qui fête ses 10 ans cette année, et de Rose Magazine, a fait le point sur la situation du dépistage en France. Alors que la sortie de la quatrième vague de l'épidémie de coronavirus approche, les prochains mois permettront de "rattraper le temps perdu" pris pendant les périodes de confinement, admet-elle. 

En ce qui concerne la détection de la maladie, "la plupart des analyses qui ont été en retard ont été refaites et aucun problème ne remonte concernant les mammographies". Toutefois, "pour l'ensemble des malades du cancer qui n'ont pas été diagnostiqués pendant le premier et deuxième confinement, la situation est loin d'être réglée". 

"Tous ces gens se retrouvent avec des cancers avancés", explique Céline Lis-Raoux. "Nous seront face à 'un courant de fond' de malades de cancer", ajoute-t-elle, redoutant "un second engorgement des services de cancérologie"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/