2 min de lecture Animaux

Broyage des poussins et castration à vif interdits : que vont faire les éleveurs ?

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a annoncé l'interdiction fin 2021 du broyage des poussins et de la castration à vif des porcelets. Deux pratiques utilisées dans l'élevage et très controversées.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Élevage : le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets interdits fin 2021 Crédit Image : FRED TANNEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Venantia Petillault

Arrêter de castrer les cochons à vif et de broyer les poussins. C'est le plan qui a été annoncé par le gouvernement, mardi 28 janvier, pour y mettre fin. Mais comment les producteurs vont s'adapter ?

On tue en moyenne 50 millions poussins par an en France. Dans les élevages de poules pondeuses, on se débarrasse des poussins mâles car ils ne servent à rien. Ce sont des races élevées pour pondre beaucoup mais la vente de la viande n'est pas rentable.

Le ministre a dit stop en 2021, mais ce n'est pas très clair, car il n'a pas prévu pour l'instant de réglementation. Il faut trouver une alternative et ce n'est pas simple. Il existe désormais une technique qui permet avec un laser de savoir si un œuf donnera un mâle ou une femelle, donc on élimine l’œuf plutôt que le poussin. 

Des solutions existent, mais ne sont pas évidentes

Il y a déjà des œufs commercialisés en France, qui viennent d'élevages qui ont recours à cette technique mais ils coûtent plus cher. Et que ce soit vraiment généralisé dès 2021, ce n'est pas évident.

À lire aussi
Une cigogne en vol (Illustration) environnement
Réchauffement climatique : les cigognes annoncent désormais l'hiver

Pour les cochons, 80% des porcelets sont castrés à vif pour que le viande n'ait pas d'odeur. Le ministre veut qu'on les endorme avant. Les associations de protection animale sont encore sceptiques : comment être sûr, dans un élevage industriel, qu'on attende bien que le cochon soit endormi avant de l'opérer ? 

Elles demandaient plutôt l'interdiction totale de la castration. Il y a d'autres pistes pour éviter l'odeur : une alimentation un peu différente ou ne faire naître que des femelles avec des semences sexuées par exemple. En tout cas, il devrait y avoir moyen un jour, de laisser les porcelets tranquilles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Agriculture Viande de porc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants