1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bronchiolite : comment la reconnaître et que faire en cas d'infection
1 min de lecture

Bronchiolite : comment la reconnaître et que faire en cas d'infection

Alors qu'une épidémie de bronchiolite touche l'ensemble de la métropole, RTL fait le point sur cette pathologie et comment s'en protéger.

Les nourrissons sont les premières victime de la bronchiolite (illustration)
Les nourrissons sont les premières victime de la bronchiolite (illustration)
Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Étienne Bianchi

L'épidémie de bronchiolite touche dorénavant l'ensemble du territoire métropolitain. Courante et contagieuse, cette maladie peut être dangereuse pour les nouveau-nés, qui représentent 93 % des hospitalisations. Mais la bronchiolite, c'est quoi exactement ? 

Il s'agit d'une infection virale respiratoire aiguë atteignant les bronchioles. Le virus provoque une inflammation de ces petites bronches entraînant des gênes respiratoires dont les signes sont une toux et une respiration rapide et sifflante, explique l'Assurance Maladie. L'infection dure en moyenne une dizaine de jours et se transmet par la morve et la salive. 

Cette pathologie touche principalement les nourrissons de moins de deux ans et reste souvent bénigne. Cependant, les nouveau-nés de moins de deux mois peuvent contracter une forme grave nécessitant une hospitalisation. 

Que faire si son enfant est malade ?

Si votre enfant présente des symptômes de bronchiolite, il existe plusieurs cas de figure. Il faut emmener le nourrisson rapidement aux urgences dans les cas suivants : s'il est âgé de moins de six semaines, s'il s'agit d’un ancien prématuré âgé de moins de trois mois, s'il a déjà une maladie respiratoire ou cardiaque identifiée, s'il boit moins de la moitié de ses biberons à trois repas consécutifs et vomit systématiquement, s'il dort en permanence, ou au contraire, pleure de manière inhabituelle et ne peut s’endormir. 

À lire aussi

Si l'enfant ne correspond pas aux cas précédemment cités, voici quels sont les gestes à adopter. Il faut tout d'abord suivre les prescriptions du médecin ainsi que lui nettoyer le nez au moins six fois par jour avec du sérum physiologique. Également lui donner régulièrement de l'eau ainsi que lui donner à manger plus souvent, mais en plus petites quantités. Enfin, il est recommandé de ne pas trop le couvrir, de continuer à le coucher sur le dos et surtout ne pas fumer près de lui

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/