1 min de lecture Brexit

Brexit : en France depuis 27 ans, un Britannique lutte pour obtenir la naturalisation française

Mark Lawrence, britannique résidant en France depuis 27 ans, s'est vu refuser sa naturalisation deux fois. Une pétition à été lancée et a déjà récolé 33.000 signatures pour défendre sa naturalisation.

Passeport et carte nationale d'identité (image d'illustration)
Passeport et carte nationale d'identité (image d'illustration) Crédit : LODI FRANCK/SIPA
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Cela fait deux fois que Mark Lawrence, britannique de 48 ans, voit sa demande de naturalisation être rejetée. Une pétition pour défendre sa naturalisation a été lancée, rapporte la BBC.

Ce menuisier de 48 ans réside en France depuis 27 ans. Il vit avec sa compagne et ses enfants, tous nés en France, à Plazac en Dordogne (24). Très intégré au sein de sa commune, Mark Lawrence siège au conseil municipal de Plazac où il participe à plusieurs projets sociaux, selon BFMTV.

En avril 2019, le Britannique dépose une demande de naturalisation auprès de la préfecture de Bordeaux et passe ensuite les tests de langue et de culture générale, obligatoire pour cette démarche. Une fois son dossier analysé, les autorités refusent sa demande. La raison : ses ressources économiques ne seraient pas suffisantes.

Un refus que ne comprends pas ce père de famille : "Honnêtement, je pensais qu'il n'y aurait aucun problème avec ma naturalisation car je vis ici depuis si longtemps", a déploré Mark Lawrence au micro de la BBC.

33.000 signatures sur la pétition

À lire aussi
Emmanuel Macron à Angoulême, le 30 janvier 2020. union européenne
Brexit : Macron n’est "pas sûr qu'on aura un accord global d'ici la fin année"

"Nous avons vérifié si le demandeur répondait aux critères économiques, c'est-à-dire s'il avait un salaire ou des moyens d'être économiquement autonome sans avoir besoin d'aides sociales", a expliqué au micro de France 3 le préfet de Bordeaux, Thierry Suquet.

Mark Lawrence qui exerce la menuiserie de façon indépendante, parle couramment le français et n'a jamais bénéficié d'aides publiques en France, toujours selon BMF. La pétition pour défendre sa naturalisation à déjà récolté plus de 33.000 signatures en un mois. Son dossier ajourné, Mark Lawrence doit maintenant attendre deux ans avant de formuler une nouvelle demande

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brexit Europe France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants