5 min de lecture Brevet des collèges

Brevet 2018 : découvrez les sujets de français des séries générale et professionnelle

Les épreuves du Diplôme National du Brevet débutent ce jeudi 28 juin. Les élèves de troisième ont commencé par l'épreuve de Français.

Les collégiens doivent maintenant avoir au moins 400 points cumulés pour obtenir leur brevet.
Les collégiens doivent maintenant avoir au moins 400 points cumulés pour obtenir leur brevet. Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Après le bac, le brevet. C'est le grand jour pour les élèves de troisième, qui passent leurs premières épreuves. Ce jeudi 28 juin, ils planchent sur le Français et les mathématiques, qui valent 100 points chacun.

Cette année, les collégiens inaugurent une nouvelle formule du brevet. Les élèves de troisième doivent passer cinq épreuves, au lieu de trois l’année dernière. Les deux blocs d’épreuves écrites (une session de "français, histoire et géographie, enseignement moral et civique" de 5 heures d’une part, et une autre de "mathématiques, physique-chimie et SVT" de 3 heures) sont remplacés par quatre épreuves distinctes.

Les collégiens de France métropolitaine commencent par l'épreuve de Français, en deux parties. La première partie de l'épreuve, qui dure 1h30, se compose d'une série de questions, un exercice de réécriture et une dictée. La deuxième partie dure 1h30 et les élèves doivent écrire une rédaction. 

À lire aussi
Les collégiens doivent maintenant avoir au moins 400 points cumulés pour obtenir leur brevet. éducation nationale
Brevet des collèges 2018 : 87,1% des candidats ont été admis

Pour la série générale

PREMIÈRE PARTIE

Sur la base d'un extrait d'Uranus (1948) de Marcel Aymé, les élèves ont dû répondre à 8 questions :

1. Où se déroule la scène ? Qui est Léopold ? Pourquoi la situation présentée peut-elle surprendre ? Justifiez votre réponse.

2. Comment se manifeste l’intérêt de Léopold pour le cours du professeur Didier ? Développez votre réponse en vous appuyant sur trois éléments significatifs.


3. Quels liens Léopold établit-il avec le personnage tragique d’Andromaque ? Comment l’expliquez-vous ? Développez votre réponse.

4. Que ressent Léopold quand Odette lit l’extrait d’Andromaque ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur une image que vous analyserez. 

5. a. Par quelles oppositions la scène du film reproduite ci-dessus cherche-t-elle à faire rire le spectateur ? Donnez trois éléments de réponse. 

b. Qu’est-ce qui peut relever également du comique dans la fin du texte (lignes 37 à 47) ?

6. L’une des phrases suivantes contient une proposition subordonnée relative et l’autre une proposition subordonnée complétive : "Léopold s'assura que la troisième était au complet." (ligne 1) "Léopold se pencha sur son siège pour voir l'élève Hautemain que lui dissimulait la poutre étayant le plafond." (lignes 9-10)

a. Trouvez dans quelle phrase se trouve la proposition subordonnée relative. Recopiez- la sur votre copie. 

b. Trouvez dans quelle phrase se trouve la proposition subordonnée complétive. Recopiez-la sur votre copie.

c. Expliquez comment vous avez pu différencier chacune de ces deux propositions.

7. Voici deux phrases au discours direct dont le verbe introducteur est au présent : Andromaque demande à Pyrrhus : "Seigneur, que faites-vous, et que dira la Grèce ?" Andromaque déclare à Hermione : "J’ai vu percer le seul où mes regards prétendaient s’adresser." Sur votre copie, réécrivez ces deux phrases au discours indirect en mettant le verbe introducteur au passé simple. Vous ferez toutes les modifications nécessaires. 

8. "La patronne considérait cet homme étrange, son mari, auquel ses reproches et ses prières n’avaient jamais réussi, en trente ans de vie commune, à tirer seulement une larme."

a. Donnez un synonyme de l’adjectif "étrange".

b. L’adjectif "étrange" vient du latin "extraneus" qui signifiait "qui n’est pas de la famille, étranger". Comment ce sens premier peut-il enrichir le sens de cet adjectif dans le texte ? 

Le texte de la dictée était le suivant : 


Le collège de Blémont étant détruit, la municipalité avait réquisitionné certains cafés pour les mettre à la disposition des élèves, le matin de huit à onze heures et l’après-midi de deux à quatre. Pour les cafetiers, ce n’étaient que des heures creuses et leurs affaires n’en souffraient pas. Néanmoins, Léopold avait vu d’un très mauvais œil qu’on disposât ainsi de son établissement et la place Saint-Euloge avait alors retenti du tonnerre de ses imprécations. Le jour où pour la première fois les élèves étaient venus s’asseoir au café du Progrès, il n’avait pas bougé de son zinc, le regard soupçonneux, et affectant de croire qu’on en voulait à ses bouteilles. Mais sa curiosité, trompant sa rancune, s’était rapidement éveillée et Léopold était devenu le plus attentif des élèves.

D’après Marcel Aymé, Uranus, 1948.

DEUXIÈME PARTIE

Les élèves devaient choisir entre un sujet d’imagination et un sujet de réflexion.

Sujet d'imagination : "- Laisse-moi, murmura Léopold. Tu peux pas comprendre"
À la fin du cours, c’est à M. Didier, le professeur de français, que Léopold se confie sur son grand regret de n’avoir pu poursuivre ses études et découvrir des œuvres littéraires. Racontez la scène et imaginez leur conversation en insistant sur les raisons que donne Léopold et sur les émotions qu’il éprouve. 

Découvrez le sujet de réflexion sur digiSchool. 

Pour la série professionnelle

PREMIÈRE PARTIE

Sur la base de L'Homme des bois (2017) de Pierric Bailly, les élèves ont dû répondre à 10 questions :


1. Le narrateur nous apprend que « la forêt de Revigny était traversée par deux lignes » (lignes 4-5)

a. Que sont devenues ces lignes de chemin de fer ?

b. Sur laquelle des deux lignes se trouve le tunnel qui fascine le narrateur ? Quelle est sa particularité par rapport à l’autre ligne de chemin de fer ? 

2. Le narrateur évoque plusieurs fois son père. D’après les éléments que nous donne le texte, quelles hypothèses peut-on faire sur ce qui est arrivé au père du narrateur ?

3. Lignes 14 à 24 : Comment le narrateur considère-t-il le tunnel ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur des éléments précis du texte. 

4. Que cherche le narrateur dans ce lieu ? Justifiez votre réponse.

5. Comment comprenez-vous le dernier paragraphe du texte ? 

6. Quelle atmosphère se dégage de ce tableau ? Pourrait-il illustrer le texte ? Justifiez votre réponse. 

7. Dans le premier paragraphe (de la ligne 1 à 3), le narrateur s’adresse directement à son lecteur.

a. Relevez le pronom et le verbe qui le montrent.

b. À quel mode est le verbe ?

8. Lignes 4-5 : « la forêt de Revigny était traversée par deux lignes ». Cette proposition est à la forme passive. Transformez-la à la forme active de manière à ce que les « deux lignes » deviennent le groupe sujet de la proposition. (2 points)

9. « C'est sur celle-ci que mon père aurait mieux fait d'aller se promener. » (ligne 11) 

a. Retrouvez dans le texte l’expression à laquelle renvoie le pronom « celle-ci ».

b. Réécrivez la phrase en remplaçant le pronom « celle-ci » par cette expression. (3 points)

10. Réécrivez ce passage en mettant au pluriel les noms soulignés et faites toutes les transformations nécessaires. « Ce tunnel fascinant appartient au second tracé. […] Le tunnel est tout de même éclairé. L'édifice, de plus de trois cents mètres de long, est pourvu de détecteurs de présence […]. »

Le texte de la dictée était le suivant : 


En rejoignant le chemin de verdure où a été prise la photo qui figurait en une du journal, je lui présente autre chose dont je lui ai également beaucoup parlé : un immense tunnel en pierre de taille creusé dans la pente. À quelques dizaines de mètres de l’endroit où mon père est tombé. Une porte noire. Une bouche monstrueuse, silencieuse, monumentale. Une vision hallucinante.

D’après Pierric Bailly, L’Homme des bois, 2017

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brevet des collèges Collège Examens
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793904325
Brevet 2018 : découvrez les sujets de français des séries générale et professionnelle
Brevet 2018 : découvrez les sujets de français des séries générale et professionnelle
Les épreuves du Diplôme National du Brevet débutent ce jeudi 28 juin. Les élèves de troisième ont commencé par l'épreuve de Français.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/brevet-2018-decouvrez-les-sujets-de-francais-des-series-generale-et-professionnelle-7793904325
2018-06-28 09:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MVbAo-3BBYog-x3o0jZbvQ/330v220-2/online/image/2018/0604/7793635374_les-eleves-doivent-maintenant-avoir-au-moins-400-points-cumules-pour-obtenir-leur-diplome.jpg