1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bougies et pots de fleurs : l'idée (pas si) lumineuse des Néerlandais pour faire baisser leur facture de chauffage
2 min de lecture

Bougies et pots de fleurs : l'idée (pas si) lumineuse des Néerlandais pour faire baisser leur facture de chauffage

Aux Pays-Bas, les habitants se sont rués vers les jardineries pour acheter en masse des pots en terre cuite. Pourquoi ? En pleine crise énergétique, cela pourrait représenter un mode de chauffage "alternatif".

Selon plusieurs tutoriels, mettre une bougie chauffe-plat sous un pot en terre cuite serait un moyen de chauffer à moindre coût.
Selon plusieurs tutoriels, mettre une bougie chauffe-plat sous un pot en terre cuite serait un moyen de chauffer à moindre coût.
Crédit : Martin Sylvest / Ritzau Scanpix / AFP
micro generique
Benoît Leroy

C'est une conséquence à laquelle peu d'observateurs s'attendaient. Depuis plusieurs semaines, les ventes de pots de fleurs en terre cuite s'envolent aux Pays-Bas. Dans le même temps, celles des bougies chauffe-plat font de même. Et pour cause, les Néerlandais ont découvert sur les réseaux sociaux qu'ils pouvaient s'affranchir des modes de chauffages traditionnels en se servant de ces deux matériels. À la clé ? Une source de chaleur alternative, censée être ultra-efficace.

Il faut dire qu'en août 2022, l'agence européenne Eurostat estimait que l'inflation des prix de l'énergie était de 38,6% entre août 2021 et août 2022. Un indicateur moyen qui cache des situations nationales encore plus dramatiques. Ainsi, aux Pays-Bas, le prix de l'énergie a bondi de 114% sur la même période, d'après l'institut national de la statistique.

Toute cette mode a commencé au début du mois de septembre, lorsque le quotidien néerlandais Algemeen Dagblad a rapporté le témoignage d'une sexagénaire qui expliquait avoir arrêté de se servir du gaz pour se chauffer durant l'hiver 2022-2023 avec des pots de fleurs et des bougies chauffe-plat. Ni une, ni deux, les Néerlandais se sont précipités sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur la fabrication d'un tel "poêle artisanal"

Un chauffage quasi nul, dans les faits

Résultat, les magasins de jardinage du pays sont dévalisés depuis plusieurs semaines. "Ça part à toute vitesse. Et ce, alors que d’habitude, on peine à en vendre en automne. La semaine dernière, j’ai vu passer à la caisse une femme qui avait acheté tous les pots disponibles en une seule fois", confiait un employé fin septembre à nos confrères néerlandais à la Nederlandse Omroep Stichting, la télévision publique nationale.

L'idée séduit, c'est indéniable. Mais, une telle construction est-elle efficace et sans danger ? C'est bien sûr ce point que le bât blesse. 

Selon la plateforme scientifique Scapeler, chauffer sa maison grâce à un pot en terre cuite et une bougie relève du fantasme. En effet, d'après les experts, un tel montage ne pourrait augmenter la température d'une pièce que de 0,3 à 0,4°C, en une heure. Bien loin de la promesse des 2°C mis en avant dans les tutoriels. 

La menace du monoxyde de carbone

Autre souci, utiliser un tel stratagème pourrait même se révéler dangereux. En cas de mauvaise combustion, cela pourrait - en effet - produire du monoxyde de carbone. Un gaz inodore. Il peut même devenir mortel dès qu'il dépasse un taux 0,08% dans l'air ambiant. Par ailleurs, allumer une bougie chauffe-plat dégagerait une quantité de particules fines similaires à celle mesurée aux abords d'un aéroport, selon les mêmes experts.

Dernier sujet, et il est de taille, le risque d'incendie. Depuis le début du mois de septembre, plusieurs accidents se sont produits. Heureusement, ils n'ont pas fait de victime. Néanmoins, les pompiers néerlandais déconseillent désormais "vivement l'utilisation de formes alternatives de chauffage, comme les pots en terre cuite", rapporte la presse néerlandaise.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.